• Tous les conseils pour créer, développer et protéger votre activité, un Blog proposé par HISCOX

Avec la période estivale quels sont les risques pour les professionnels du tourisme ?

La saison estivale commence et le soleil est enfin là. Fini les tracas du quotidien, et direction les vacances et le sable fin ! Mais pour les professionnels du tourisme, bien souvent, cette période de détente rime avec litiges et appréhension.
Retards, grèves, risques d’attentats, formalités et douanes, défauts de réservations, accidents sur place, … les risques ont tendance à se multiplier alors que les français sont de plus en plus nombreux à voyager. Les professionnels du tourisme comme les agences de voyage sont souvent tenues responsables des problèmes pendant les voyages de leurs clients.
En tant qu’assureur spécialiste des métiers du tourisme, nous accompagnons les tours opérateurs et les agences de voyage dans la prévention et la gestion de leurs risques spécifiques. Voici quelques conseils à adopter :
 

  1. Se préparer à toute éventualité : anticiper les sinistres

Une formation complète et une sensibilisation des équipes sont nécessaires pour anticiper et répondre au mieux aux situations de crise : les employés ne doivent pas être pris de court le jour où survient un accident ou une réclamation. Une bonne compréhension de leurs obligations et une connaissance de la nature des sinistres auxquels ils peuvent être confrontés sont la clé d’une bonne gestion des risques. Par exemple, lorsqu’une agence vend un séjour dans un hôtel avec une piscine, le client peut glisser au bord de la piscine et mettre en cause l’agence.

Le deuxième point à ne pas négliger est le choix d’une assurance RC professionnelle adaptée à leur métier afin d’être bien couvert et accompagné en cas de problème.

 

  1. Bien s’entourer : Choisir ses prestataires avec attention

Puisque l’’agence a une responsabilité de plein droit, choisir des prestataires de qualité est primordial. En effet, la non-conformité des prestations fournies engage la responsabilité des agences de voyage. Par exemple, après un voyage au Venezuela, des touristes se sont plaints de ne pas avoir reçu les prestations escomptées, ce qui a obligé l’agence à indemniser ses clients.

Les agences de voyage doivent donc s’assurer de la qualité des prestataires et de la validité de leurs propres assurances, afin de faciliter la gestion et les possibilités de recours en cas de sinistre.  Plus les prestataires sont fiables, moins il y a de risques de mises en cause pour l’agence.

 

  1. En cas de litige : avoir les bons réflexes

Il ne faut pas attendre qu’un problème survienne pour nommer un référent chargé de la cellule de crise. Cette personne sera formée et connaîtra les procédures à appliquer. Elle sera donc prête à recevoir la réclamation et à agir rapidement.

En cas de problème, une bonne communication entre tous les intervenants (clients, prestataires, partenaires et assureur) est donc clé pour assurer le support et la prise en charge efficace du sinistre.

 

Hiscox a annoncé récemment l’ouverture en ligne de son assurance Responsabilité Civile aux professionnels du tourisme. Cette garantie couvre la billetterie, l’organisation de séjours ou de voyages, la vente de séjours ou voyages organisés par un TO et les activités liées au tourisme d’accueil.

 

L’offre assurance Responsabilité Civile destinée aux professionnels du tourisme permet notamment de protéger les professionnels du tourisme pour les conséquences des erreurs, fautes ou omissions qu’ils pourraient commettre dans le cadre de leur activité professionnelle, particulièrement pour leur responsabilité sans faute (article L 211-16 du Code de tourisme). Cette assurance permet de sécuriser la pérennité de leur entreprise face à des risques majeurs. Elle prend en charge les frais de défense (avocats, experts), les dommages et intérêts (amiable, judiciaire), les frais correctifs (avant réclamation) évitant ou limitant la survenance d’un sinistre et les frais additionnels (après réclamation) atténuant les conséquences pécuniaires d’une réclamation.

 

Noter l’article

Partager votre vote !


  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

1 commentaire

  1. La violence au travail constitue un risque important dans un nombre croissant de professions du tourisme , concerne toute profession en contact direct avec la clientèle grand public : agressions verbales, voire physiques ou psychologiques : Prévention de la violence externe au travail.
    : http://www.officiel-prevention.com/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/intervenants-en-prevention-des-risques-professionnels/detail_dossier_CHSCT.php?rub=37&ssrub=195&dossid=158

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 + 9 =


-+

Parlez-nous de vous

Faites-nous part de vos commentaires sur le site ou partagez avec nous l’histoire de votre entreprise.