• Tous les conseils pour créer, développer et protéger votre activité, un Blog proposé par HISCOX

Créateurs d’entreprise : Les 3 questions à se poser pour bien s’assurer

La hausse des créations d’entreprise (0,7% selon l’INSEE) sur le premier trimestre de l’année, semble témoigner des premiers signes de la reprise économique. Néanmoins les défaillances d’entreprises ont également progressé (+7,6%) sur la même période, et rappellent toute l’importance de l’anticipation de certains risques. Classiques ou spécifiques à une activité, il est primordial de bien les identifier pour éviter des mauvaises surprises qui peuvent avoir de lourdes conséquences sur le développement futur de l’entreprise.
start
Voici les 3 principales questions qu’un entrepreneur doit se poser pour assurer la bonne gestion des risques qui peuvent exposer son activité :

Dois-je protéger ma responsabilité ?

Bien qu’elle ne soit pas obligatoire pour toutes les professions, l’assurance responsabilité civile professionnelle peut rapidement devenir une bouée de sauvetage pour une entreprise en plein développement, notamment face aux petites erreurs de gestion qui peuvent survenir par manque d’expérience : mauvais choix d’un sous-traitant, mauvaise compréhension des besoins d’un client, contrat un peu trop vite signé avec un grand compte qui se montre très pointilleux…

Ces situations relativement classiques de la vie d’une entreprise peuvent rapidement devenir une catastrophe. L’assurance responsabilité civile professionnelle intervient précisément dans ces cas de figure. C’est en quelque sorte l’assurance vie de l’entreprise.

Mon activité est-elle exposée à des risques spécifiques ?

Des professions sont plus exposées que d’autres et certaines sont confrontées à des risques spécifiques. Les professionnels de l’informatique peuvent, par exemple, voir leur responsabilité engagée pour : une prestation de services, le développement de jeux vidéo, une prestations d’infogérance, de Web design, etc. Les professionnels de la communication peuvent également s’exposer à des erreurs ou omissions dans le cadre de l’exécution de leur prestation : violation de la propriété intellectuelle, violation des droits relatifs à la vie privée, malveillance de collaborateurs, …

En cas de litige, l’intervention de l’assureur peut permettre de désamorcer le conflit, limiter le montant du litige, accélérer le délai de traitement du sinistre et préserver la réputation de l’assuré.

Je manipule des données? Sont-elles au cœur de mon activité ?

Nombre d’entreprises se créent aujourd’hui sur les opportunités nées de la transformation digitale. Sites de e-commerce, développeurs d’applications mobiles, entreprises du « big data », ces entreprises ont bien souvent la « donnée » en commun dans leur business model. Collecter, traiter, stocker et commercialiser sous une forme ou une autre les données de leurs clients est le cœur de métier de plus en plus d’entreprises. Leur potentiel de développement est énorme… Mais les risques également.
Une perte de données, une panne prolongée et leur pérennité peut être remise en cause. Le piratage d’un fichier client peut irrémédiablement compromettre l’image de l’entreprise. Ici encore, l’accompagnement d’un assureur dans la gestion de l’incident est précieux. Au delà d’un audit des systèmes d’information, l’assureur va aider l’entrepreneur à faire face et à rapidement rebondir.

L’assurance n’est pas un mal nécessaire, c’est surtout un moyen de réduire le risque et d’assurer la pérennité d’une entreprise. Prendre le temps d’identifier précisément ces risques c’est avant tout voir plus loin.

Noter l’article

Partager votre vote !


  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 + 4 =


-+

Parlez-nous de vous

Faites-nous part de vos commentaires sur le site ou partagez avec nous l’histoire de votre entreprise.