• Tous les conseils pour créer, développer et protéger votre activité, un Blog proposé par HISCOX

Professionnels du tourisme : Pour que le rêve reste réalité

En tant que professionnel du tourisme, un de vos objectifs, est de « vendre du rêve » à vos clients. Mais connaissez-vous bien les risques de votre activité et les conséquences en cas de litige ?

Voici quelques conseils pour éviter pour éviter que le rêve ne vire au cauchemar.


1 – Formez vos employés

Une faute de frappe, ou une erreur d’inattention peut avoir de lourdes conséquences. Assurez vous donc de couvrir avec vos employés l’ensemble des étapes du process. Proposez leur une formation complète ainsi qu’une sensibilisation à la gestion de crise afin de les préparer à gérer le plus rapidement possible une éventuelle réclamation.

Par exemple, vos clients sont refusés à l’embarquement alors qu’ils allaient assister à un mariage. En effet lors de la vente du séjour vous avez oublié de mentionner qu’un passeport avec une validité de plus de six mois après le retour du voyage était nécessaire. Dans ce cas ces clients peuvent se retourner contre vous. L’assureur prendra alors en charge de nouveaux billets d’avion pour leur permettre d’assister à la cérémonie, et éviter un sinistre plus important (frais de cérémonie, frais de traiteur, frais de locations de salle, préjudice moral, frais des invités…).

2 – Choisissez bien vos prestataires

En tant qu’agence vous avez une responsabilité de plein droit. Evitez les déconvenues en choisissant un prestataire de confiance et de qualité. Si les prestations ne sont pas au niveau des attentes de vos clients, ils peuvent se retourner contre vous et vous devrez vous retourner contre l’assurance de votre prestataire. Assurez-vous donc de la qualité des prestations et de la validité de leurs propres assurances afin de faciliter la gestion et les possibilités de recours en cas de litige.

Par exemple, pour un événement sportif si votre prestataire réserve par erreur le mauvais hôtel pour 20 participants. La qualité est très inférieure à celle espérée et la localisation géographique n’est pas respectée, cette prestation était pourtant incluse dans le forfait touristique vendu : votre responsabilité est engagée. Dans ce cas votre assureur participe à la mise en place d’un nouveau séjour, sous forme d’avoirs délivrés par l’agence, à hauteur du préjudice subi par les clients.

3 – Mieux vaut prévenir que guérir, pensez à bien vous assurer

Vous ne pouvez pas tout prévoir : même sans commettre de faute, le secteur du tourisme est sujet aux catastrophes naturelles et erreurs humaines de manière régulière. Choisir un prestataire d’assurance connaissant votre métier et ayant la capacité de vous accompagner en cas de litige est un gage de tranquillité en tant que professionnel.

Par exemple, si votre client se blesse au cours d’une excursion en 4×4 incluse dans son séjour et organisée par votre prestataire, il s’agit de responsabilité sans faute. Elle devra être indemnisée au titre des dommages corporels subis, votre assureur pourra ensuite se retourner vers votre prestataire.

Enfin pour être sûr de faire face à tous les litiges, pensez à bien à tout prévoir, vous vous garantissez ainsi une meilleure satisfaction de vos clients mais aussi votre tranquillité.

Backpackers

Noter l’article

Partager votre vote !


  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

1 commentaire

  1. Bonjour,c’est un excellent article .
    j’aime beaucoup tous ces informations pour le professionnels du tourisme .
    merci pour le partage .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 + 3 =


-+

Parlez-nous de vous

Faites-nous part de vos commentaires sur le site ou partagez avec nous l’histoire de votre entreprise.