• Tous les conseils pour créer, développer et protéger votre activité, un Blog proposé par HISCOX

Métiers du tourisme, 5 bonnes raisons de vous assurer.

Tout peut arriver en voyage ! En tant qu’organisateur et professionnel des métiers du tourisme vous êtes souvent les premiers concernés. En effet, les vacanciers démunis face aux aléas de leur voyage se retournent en premier lieu vers leur voyagiste. Votre activité est soumise à de nombreux risques spécifiques pour lesquelles votre responsabilité civile professionnelle peut être engagée.

Métiers du tourisme, voici 5 bonnes raisons de vous assurer :

    1. La RC Pro est obligatoire.

Même si les conditions d’aptitude professionnelle ont été supprimées en janvier 2016, le métier de voyagiste reste un métier réglementé. La responsabilité civile professionnelle permet à l’entreprise de garantir les conséquences pécuniaires des dommages causés pendant la réalisation de ses prestations. En effet, tout dégât, erreur, omission, oubli ou négligence commis lors de l’exécution de votre activité peut engager la responsabilité de votre entreprise.

    1. Erreur ou omission de votre part ou de celle d’un de vos employés.

Un oubli ou une simple faute de frappe peut avoir de lourdes conséquences sur les vacances de vos clients. Que cette erreur soit commise directement par vous ou par l’un de vos employés c’est la responsabilité de votre entreprise qui sera engagée.

Exemple :

Vos clients sont refusés à l’embarquement alors qu’ils allaient assister à un mariage. En effet lors de la vente du séjour vous avez oublié de mentionner qu’un passeport avec une validité de plus de six mois après le retour du voyage était nécessaire. Vos clients peuvent se retourner contre vous.

-> L’assureur prendra alors en charge de nouveaux billets d’avion pour permettre à vos clients d’assister à la cérémonie, et éviter un sinistre plus important (frais de cérémonie, frais de traiteur, frais de locations de salle, préjudice moral, frais des invités…).

    1. La qualité de la prestation n’est pas au niveau des attentes attendues par votre client.

Même si le mécontentement de vos clients  est dû aux services de votre prestataire (qui ne sont pas à la hauteur des attentes de vos clients), en tant qu’agence de voyages ou tour-opérateur vous avez une responsabilité de plein droit. Les clients peuvent se retourner contre vous.

Exemple :

Pour un événement sportif si votre prestataire réserve par erreur le mauvais hôtel pour 20 participants. La qualité est très inférieure à celle espérée et la localisation géographique n’est pas respectée. Cette prestation était pourtant incluse dans le forfait touristique vendu : votre responsabilité est engagée.

-> Votre assureur participe à la mise en place d’un nouveau séjour, sous forme d’avoirs délivrés par l’agence de voyages, à hauteur du préjudice subi par les clients.

    1. Dommages matériels ou physiques.

Votre responsabilité est engagée en cas d’accident sur le lieu de séjour. Que votre client soit accidentellement blessé dans son hôtel ou lors d’une excursion que vous avez organisée pour lui il peut se retourner contre vous. A son retour de voyage,  il pourra en effet demander que ses frais médicaux soient pris en charge et l’indemnisation des dommages corporels qu’il a subis. Il en est de même en cas de perte ou vol de ses bagages ou encore de casse ou détérioration de ses objets personnels.

Exemple :

Lors de son séjour un vacancier est accidentellement blessé pendant une excursion organisée par un prestataire de l’assuré. Il demande réparation.

-> Il s’agit de responsabilité sans faute. Elle devra être indemnisée au titre des dommages corporels subis, votre assureur pourra ensuite se retourner vers votre prestataire.

Alors qu’elle embarque pour une mini-croisière, une touriste tombe à l’eau, la plateforme d’accès au bateau ayant cédé sous ses pieds. Son équipement photo étant irrécupérable, elle réclame une indemnisation pour le dommage matériel.

-> Il s’agit-là aussi de responsabilité sans faute. Elle devra être indemnisée au titre des dommages matériels subis, votre assureur pourra ensuite se retourner contre votre prestataire et son assureur

    1. Retards, annulation.

Les retards et annulations sont monnaie courante lors des voyages. En tant qu’organisateur de voyages vous pouvez être considéré comme responsable.

Exemple :

Un couple achète des billets d’avion pour aller passer le nouvel an chez des amis. Suite à des retards de vols, ils passent le réveillon de la St Sylvestre dans l’aéroport. Ils décident de vous poursuivre.

-> Il s’agit d’une responsabilité pour faute. Votre assureur pourra prendre en charge le remboursement des billets et d’éventuels dommages et intérêts.

Concrètement la RC Pro vous permet d’exercer votre activité sereinement en vous protégeant dans le cadre de l’exercice de votre prestation, en réglant vos frais de défense et en corrigeant vos erreurs.

Il existe heureusement de bonnes pratiques qui vous permettront d’éviter les risques découvrez notre article 3 conseils de prévention.

 

En tant qu’assureur spécialiste des métiers du tourisme depuis 2006, Hiscox accompagne les tours opérateurs et agences de voyage dans la prévention et la gestion de leurs risques spécifiques. Professionnels de la billetterie, du tourisme d’accueil, Tour Operator ou  agence de séjours ou de voyages, vous pouvez souscrire en ligne à une RC Pro sur mesure. Découvrez nos offres, le devis est gratuit :  https://www.hiscox.fr/assurance-professionnelle/responsabilite-civile/metier-tourisme/

Noter l’article

Partager votre vote !


  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 + 8 =


-+

Parlez-nous de vous

Faites-nous part de vos commentaires sur le site ou partagez avec nous l’histoire de votre entreprise.