• Tous les conseils pour créer, développer et protéger votre activité, un Blog proposé par HISCOX

Marketing Day : 10 conseils pour être un bon marketeur

Hiscox était présent à la première édition de Marketing Day cette semaine. De grandes entreprises telles que Google, IBM, SAP, ou Nestlé ont échangé sur les évolutions et notamment la digitalisation du métier. Les objets connectés étaient également à l’honneur, avec des startups ayant fait le déplacement pour présenter leurs dernières trouvailles. Nous avons beaucoup appris lors de cette journée sur le marketing digital et nous avons listé plusieurs conseils pour réussir en tant que marketeur 3.0.

1 – Etre créatif

Le métier doit se réinventer en permanence, avec de nouvelles idées, de nouveaux produits qui feront les tendances de demain. Avec la multiplication des technologies et applications, la créativité est maintenant multicanal et multiforme. Il n’existe plus de monde virtuel et de monde réel, mais un monde commun où tous les éléments et technologies sont liés pour un seul but : nous faciliter la vie et l’optimiser.

L’innovation porte donc sur la création de nouveaux produits mais également sur l’amélioration des produits existants. La preuve avec le succès des objets connectés, qui optimisent des objets du quotidien tels qu’une brosse à dents ou une montre.

2 – Innover tout en restant simple

« Ergonomie, simplicité et exhaustivité » : c’est selon Google les critères de création d’un produit innovant. Les nouveaux services doivent être faciles à utiliser et compréhensibles. Le consommateur est sans cesse sollicité et n’hésitera pas à aller voir un concurrent si le produit voisin semble plus simple d’utilisation. Alors que nous sommes toujours à courir après le temps, les applications d’aujourd’hui sont là pour nous en faire gagner. Les interfaces doivent être « user-friendly » afin d’être intégrées dans l’usage quotidien des consommateurs.

3 – Avoir une bonne stratégie

La bonne idée ne suffit pas : elle doit être accompagnée d’une stratégie solide afin de lancer un nouveau projet. Comme l’explique Patrice Favière, Directeur chez Millward Brown Vermeer et à l’origine de la grande étude Marketing2020, il existe 5 facteurs clés de succès dans toute campagne marketing : la connexion, l’inspiration, la concentration, l’organisation et la construction. Il est également important d’anticiper quelle sera l’utilisation du produit final par le client. Par exemple, Carlo d’Asaro Biondo, Président des opérations EMEA Google, a expliqué durant sa keynote que la première version des Google Glass n’était pas parfaite car ils n’avaient pas assez anticipé l’utilisation de celles-ci. La vidéo est la fonction la plus utilisée de Google Glass, ce que le géant n’avait pas prévu. Il va donc optimiser ses fonctionnalités dans une prochaine version afin de répondre plus précisément aux besoins des clients. La stratégie d’une campagne produit est donc en constante évolution, car elle va se transformer suivant les opportunités, les retours clients et les nouveaux risques du marché (exemple de la cyber-criminalité).

4 – Tout est une question de timing

Organiser ses idées, c’est bien, mais il faut également les lancer au bon moment. Le timing est primordial dans toute action marketing. Snapchat est arrivé sur le marché au moment où le poids des images était discuté : un timing parfait pour sortir une application de photos éphémères. Autre exemple, le coup marketing de la marque Oréo qui a profité de la coupure de courant pendant le Superbowl pour lancer une publicité humoristique sur la panne qui a amassé des milliers de retweets. C’est pourquoi la veille du marché et le newsjacking sont des techniques de plus en plus utilisées en marketing et relations presse.

5 – Embrasser la mobilité

La plupart des grands sites de e-commerce sont également disponibles sur Android ou iOS. Le client doit pouvoir acheter un produit ou un service à tout moment, où qu’il soit. Si vous n’utilisez pas les réseaux sociaux au sein de votre entreprise, créez vous un compte professionnel nominatif qui pourra vous suivre et représenter vos expertises tout au long de votre carrière. Si vous ne prenez pas le virage du digital maintenant, vous manquerez des opportunités de dialogue avec vos clients, qui utilisent de plus en plus les plateformes de collaboration et réseaux sociaux pour entrer en contact avec les entreprises et marques.

6 – Le Quotient Emotionnel est plus fort que l’esprit

La sensorialité était partout au Marketing Day : les objets connectés sont capables de suivre nos faits et gestes et analyser nos comportements. Le numérique est maintenant capable de nous émouvoir. La publicité a toujours joué sur la corde émotionnelle pour séduire le consommateur. Mais avec l’explosion d’internet, le commerce cognitif s’est amplifié. Votre campagne marketing doit donc être capable de toucher le client final en lui montrant les bénéfices possibles dans son développement personnel.

7 – Faciliter la collaboration

L’innovation est présente à tous les niveaux dans l’entreprise : il est important de laisser sa chance à tout le monde. Formations, brainstorming d’idées… Bien souvent, des collaborateurs au sein d’une entreprise ne partagent pas leur idée de peur d’être moqués ou ignorés. Or, ce sont souvent les idées dont on est le moins sûr qui marchent le mieux. Il ne faut donc pas hésiter à encourager le partage au sein de l’entreprise.

8 – La fidélisation se joue au niveau de l’après-ventegoogle

Il faut continuer la collaboration même après l’acte d’achat. En effet, le retour du client sur votre produit ou service va être déterminant dans l’évolution de celui-ci. De plus, le client se sentira écouté et compris : il sera plus enclin à devenir fidèle à votre marque. Mieux encore, il pourra devenir son ambassadeur. Il faut donc individualiser la communication avec sa cible.

Il est également important d’avoir des outils de reporting et d’analyses comportementales des consommateurs. Le marketing devient une science basée sur les données, et l’analyse de celles-ci ne fera qu’améliorer votre stratégie.

9 – Penser au financement alternatif

Si vous avez une brillante idée mais aucun soutien financier, pas de panique ! De nouveaux moyens de financement existent grâce au numérique, notamment les sites de crowdfunding. My Major Company, KissKissBankBank et Ulule sont les plus connus, mais de nombreux sites de crowd spécialisés par secteur voient le jour, comme par exemple Lymo, plateforme française de crowdfunding immobilier. Les PME disposent, elles, d’aides gouvernementales mais qui restent parfois insuffisantes.

10 – Et enfin, partager

N’hésitez pas à partager votre expérience du marketing, que ce soit en interne au sein de votre entreprise ou en externe. Le métier et ses évolutions sont bien souvent mal compris ou relégués directement à l’aspect seulement publicitaire. Le partage des compétences avec des formations aidera ainsi les autres services et vos partenaires à vous comprendre et à mieux appréhender la finalité du métier : la visibilité du business, que ce soit en offline ou online.

 

Noter l’article

Partager votre vote !


  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 + 8 =


-+

Parlez-nous de vous

Faites-nous part de vos commentaires sur le site ou partagez avec nous l’histoire de votre entreprise.