• Tous les conseils pour créer, développer et protéger votre activité, un Blog proposé par HISCOX

A quoi ressemblera la maison de demain ?

Hiscox vient de conduire une étude prospective en concertation avec la Future Foundation sur la Maison du Futur. Nous nous sommes demandé quels seraient les principaux développements dans le domaine de l’habitat, des modes de vie et de la construction dans en France, au Royaume-Uni et en Allemagne dans les dix prochaines années.

Ce premier rapport Hiscox nous révèle notamment que le fonctionnement et les possibilités des futures habitations évolueront sensiblement.

Connectées,multi-générationelles, fonctionnelles, préfabriquées, minimalistes voici quelques-uns des aspects de ces évolutions :

  • Les habitations de demain accueilleront plusieurs générations et deux voire trois ménages vivront sous le même toit ;
  • Les maisons de la prochaine génération seront préfabriquées bien pensées, fabriquées en usine, moins chères et permettront de remédier à la pénurie de logements ;
  • Les biens de consommation devenant plus virtuels (livres, musique, photos etc.), la tendance du « minimalisme accidentel » va s’accélérer ;
  • La salle de bain va devenir le centre névralgique du bien-être et de la surveillance de la santé.

HISCOX-INFOGRAPHIE-MAISON-DU-FUTUR-FR-OK

 

Evolution de la dynamique familiale

L’urbanisation et les changements démographiques ne modifient pas uniquement la conception des habitations mais aussi la façon dont on y vit et le profil des résidents. Le concept « deux maisons en une » dans laquelle plusieurs générations et plusieurs ménages se côtoient sera en effet de plus en plus courant. Une tendance qui s’explique par le fait que les enfants restent plus longtemps à la maison et par le vieillissement de nos sociétés, obligeant de plus en plus de personnes à accueillir chez elles leurs parents âgés. 18% des Français de plus de 18 ans interrogés ont ainsi déclaré qu’ils s’attendaient à devoir accueillir leurs parents dans leur foyer. Cela correspond à 9,27 millions de personnes environ*.

Les prochaines générations se tourneront davantage vers l’architecture modulaire qui prend petit à petit son essor en Europe. Ces nouvelles maisons, construites en usines, seront bien pensées, plus rentables sur le plan énergétique et permettront de remédier aux pénuries de logement, en trouvant une clientèle réceptive chez les jeunes ayant du mal à accéder à la propriété.

Malgré le coût du logement, les répondants conservent un lien affectif avec leur maison, ils ne la considèrent pas uniquement comme un investissement. D’ailleurs, pour 64% de la population française, le logement est un espace de détente et de cocooning, il doit être chaleureux et accueillant. En revanche, seulement 14% des Français considèrent leur maison comme l’endroit où ils se sentent en sécurité, contre 31% des Anglais et 26% des Allemands.

 

La technologie pour plus d’intelligence et moins d’encombrement dans la maison

Le pilotage de la maison à distance va s’intensifier à mesure que les équipements domestiques continueront à s’interconnecter. Demain, des capteurs surveilleront les conditions climatiques dans le jardin et livreront des conseils de plantation, les lave-linge intelligents détermineront l’identité numérique d’un vêtement et adapteront le cycle de lavage en conséquence. Des capteurs de surveillance installés au domicile d’une personne âgée vivant seule, pourront donner l’alarme en cas d’absence d’activité quotidienne courante comme la mise en marche de la télévision par exemple.

La majeure partie des biens devenant virtuelle (livres, musique, films, photos, etc.), le concept de « minimalisme accidentel » s’accentue petit à petit. L’espace auparavant destiné au stockage ou au rangement se libère pour accorder une plus grande importance aux objets que nous décidons de placer dans notre logement. La maison est alors moins encombrée et offre davantage de flexibilité.

 

Recyclage de l’énergie produite par la bouilloire et le lave-linge

Les architectes les plus innovants construiront des maisons qui génèrent davantage d’énergie qu’elles n’en consomment et il se développera des communautés à énergie positive où des centaines de maisons équipées chacune de leurs propres panneaux solaires pourront alimenter le réseau en électricité, générant ainsi à la fois de l’énergie et du profit.

Cette priorité donnée à la durabilité permettra également de récupérer l’énergie jusqu’alors gaspillée. Les bouilloires, par exemple, pourront récupérer l’énergie du processus d’ébullition, et les lave-linge exploiteront les vibrations du cycle d’essorage pour créer de l’électricité. Ces innovations réduiront la consommation d’énergie des ménages.

 

Des maisons plus saines consacrées au bien-être

Les nouvelles maisons les plus sophistiquées limiteront la pollution électromagnétique et seront construites pour protéger leurs résidents des rayonnements électromagnétiques en intégrant dans les murs la connectivité nécessaire. Les matériaux utilisés pour la construction des biens immobiliers seront également moins nocifs. Dans les logements, une importance croissante sera accordée aux matériaux naturels et recyclés, remplaçant les matériaux traditionnels, potentiellement nocifs, comme le formaldéhyde des colles utilisées en menuiserie – qui pourraient être remplacées par des colles à base de soja – et les composés organiques volatils présents dans les peintures. Ces petits changements feront une grande différence et rendront les maisons plus saines.

S’il y a une pièce qui évoluera de manière significative c’est bien la salle de bain. Elle deviendra l’espace incontournable pour surveiller sa santé et veiller à son bien-être. Elle sera par exemple équipée de fenêtres et de vitrines interactives qui permettront de contrôler les statistiques vitales.

Pourcentage calculé sur la base des chiffres de l’INSEE – « Population totale par sexe et par âge au 1er janvier 2015 »

 Téléchargez l’infographie et l’étude complète

 

Noter l’article

Partager votre vote !


  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

1 commentaire

  1. Attention toutefois à l’invasion de la domotique, et le mélange que certains acteurs tendent à vouloir systématiser : Votre système d’alarme ne doit pas être en liaison directe avec votre domotique. Pire encore, les « boxs domotiques » qui font également système d’alarme ont tendance à oublier certains éléments indispensables de sécurité. Par exemple, les systèmes d’alarme reposants sur votre réseau wifi, ou votre Box adsl, devient absolument inefficace en cas de coupure de courant.
    Pensez donc à bien dissocier Sécurité et Domotique 😉
    https://www.securitegooddeal.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 + 5 =


-+

Parlez-nous de vous

Faites-nous part de vos commentaires sur le site ou partagez avec nous l’histoire de votre entreprise.