• Tous les conseils pour créer, développer et protéger votre activité, un Blog proposé par HISCOX

Maddy Keynote – L’innovation va-t-elle transformer notre alimentation ?

Dernier chapitre de notre compte rendu Maddy Keynote. L’alimentation est à la base de l’humanité mais également de toutes les inégalités. Et alors que le digital change radicalement plusieurs secteurs, il ne change pas profondément nos assiettes (du moins pas encore) mais donne déjà le pouvoir aux consommateurs. Ils n’hésitent plus à partager un plat qu’ils aiment sur Instagram, à critiquer ouvertement une chaine de grande distribution, ou à chercher des moyens de mieux s’alimenter. Si les hypermarchés et la mondialisation ont dicté les repas des Français à coup de campagne marketing agressives et de lobbies excessifs, on constate à présent une réelle prise de conscience des concitoyens pour une alimentation saine et responsable.

En effet, comme nous le disions la semaine dernière dans notre focus sur la santé, il y a plus de personnes dans le monde en 2016 qui meurent d’obésité que de faim. 66% des consommateurs jugent probable le risque que les aliments nuisent à leur santé, ce chiffre alarmant incitant certains changements de comportements.
Le secteur de l’alimentation se partage donc entre deux courants :

  •  une course à l’innovation pour faire face aux rythmes de vie effrénés des occidentaux et aux pénuries (présentes et futures face à une population mondiale en constante augmentation),
  • mais aussi un retour aux sources et au traditionnel, pour manger toujours plus local, plus équitable, plus écologique. Le eat healthy devient un mode de vie.

Quelles tendances pour ces deux courants ? Alors que 59% des Français considèrent l’alimentation comme un plaisir plutôt qu’une nécessité, à quoi va ressembler l’avenir pour nos papilles gustatives ?

De la surconsommation à l’alimentation locale et responsable

Hyperconsommation, tendance aux fast foods et aux aliments à haute teneur en sucre, fermeture des commerces locaux et grogne des agriculteurs, gaspillage et scandales alimentaires à répétition, maladies liées à la sur-nutrition comme l’obésité ou le diabète… les grandes marques de la distribution, sont de plus en plus décriées et critiquées. De nombreux Français essaient de manger de plus en plus équilibré ou optent pour de nouvelles pratiques alimentaires. Ainsi les produits sans gluten, sans lactose, sans viande se multiplient. 5 millions de français sont adeptes du sans gluten alors que seulement 600 000 sont réellement intolérants. 10% de la population française envisagent de devenir végétariens et le véganisme n’est plus une tendance, mais un mode de vie à part entière.

Ces changements drastiques sont dus aux différents scandales alimentaires et à la protection de la cause animale, soutenue par des associations comme L214 (qui a notamment publié de nombreuses vidéos dénonçant le traitement inhumain des animaux dans les abattoirs). Si de nombreux français ne peuvent se résoudre à renoncer à leur côte de bœuf, 35% ont tout de même diminué leur consommation de viande au cours des trois dernières années.

Les produits bio sont tendances pour échapper aux pesticides, et 88% des français privilégient à présent des produits issus de circuits courts, locaux et de saison.

Enfin, la sur consommation des pays occidentaux a conduit à une augmentation des maladies cardio-vasculaires et du diabète. Bien que nous n’ayons pas encore atteint les chiffres alarmants des Etats-Unis, 1 français sur 2 est en surpoids à l’heure actuelle et le nombre d’obèses a doublé en une décennie (représentant 16% de la population française).

Alors que nous avons de moins en moins le temps de manger, comment manger plus sain ? Aurons-nous toujours du plaisir à manger si nous veillons toujours au contenu et à la taille de nos assiettes ? De nombreuses startups se lancent dans la course à l’alimentation saine et gustative pour répondre à ces interrogations.

L’alimentation du futur sera multiforme et respectueuse de l’environnement

Si certaines startups embrassent la mode du manger vite et sain comme les entreprises Soylent aux Etats-Unis ou Feed en France proposant des boissons smart food, de nouveaux services comme Nestor ou Frichti proposent des livraisons de repas équilibrés au bureau.

De « nouveaux super aliments » arrivent également sur le marché : spiruline, algues vertes, viande de synthèse, insectes… La startup Jimini’s créé en 2012 en France rencontre un certain succès pour ses criquets et molitors servis à l’apéritif. SuperMeat développe quant à eux actuellement un projet de viande artificielle à partir de cellules animales qui devrait arriver sur le marché d’ici 2021.

Les Français recherchent aussi à mieux s’alimenter tout en gardant le plaisir gustatif.. La startup Taste Buddy a développé une cuillère capable de rendre des aliments plus sucrés ou salés en bouche en stimulant les papilles via un faible courant électrique. En Israël, c’est un gobelet qui grâce à l’exhalation d’arômes permet de donner un goût fruité à de l’eau. En effet, l’odorat serait responsable à 80% du goût. Tromper ses sens pour mieux manger sans frustration serait-il la nutrition saine de demain ?

Le conseil Hiscox :

Vous êtes professionnels une startup de la santé ou du bien-être ? Vous êtes nutritionniste ou diététicien ? En tant qu’assureur spécialiste, nous vous proposons une responsabilité civile professionnelle.

*Source : Le magazine de l’innovation 2017, Maddy Keynote

Noter l’article

Partager votre vote !


  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 + 9 =


-+

Parlez-nous de vous

Faites-nous part de vos commentaires sur le site ou partagez avec nous l’histoire de votre entreprise.