• Tous les conseils pour créer, développer et protéger votre activité, un Blog proposé par HISCOX

Entrepreneurs, 5 conseils pour réussir sa levée de fonds

Elle a beau être un passage (presque) obligatoire pour tout entrepreneur, la levée de fonds n’en reste pas moins redoutée. Car même si elle peut permettre à une entreprise de se développer de manière spectaculaire, elle reste difficile à mettre en place et demande quelques sacrifices. En effet, l’entrepreneur doit être prêt à accepter certaines conditions s’il fait appel aux fonds en capital risque et capital développement. Mais alors, comment réussir sa levée de fonds et comment bien s’y préparer ? Voici nos conseils.

 1. Réseautez, échangez, faites parler de vous !

 On ne le dira jamais assez : entrepreneurs, votre réseau est la clé de votre réussite.

Le networking première étape de cette aventure est un excellent moyen pour vous faire remarquer.

Ce réseau est précieux votre recherche d’investisseurs. Votre entourage, vos collaborateurs, vos partenaires, vos amis… tous peuvent être mis à contribution pour relayer votre appel.

Vous avez trouvé un investisseur susceptible d’être intéressé mais vous ne savez pas comment l’approcher ? Essayez d’identifier qui dans votre réseau pourrait vous présenter !

Pensez aux incubateurs qui ont un réseau à tout épreuve – ils sauront surement vous guider vers les bonnes personnes.

Les événements dédiés à l’entrepreneuriat sont également idéaux pour faire de nouvelles rencontres. Les investisseurs y sont souvent présents et vous pourrez alors plus facilement les identifier et obtenir leurs coordonnées.

Bien évidemment, les réseaux sociaux doivent être utilisés pour présenter votre projet et relayer votre recherche de financement – notamment si vous envisagez une campagne de crowdfunding ! Et ne négligez surtout pas LinkedIn qui facilite les échanges professionnels.

Enfin, la presse spécialisée dans les start-ups peut également vous aider en relayant votre message.

 2. Choisissez des investisseurs pertinents

Cela peut sembler évident, mais le choix des investisseurs ne doit pas se faire à la légère et doit correspondre au niveau de maturité de votre entreprise. Il va également de pair avec votre ambition.

Dans la phase de R&D ou de pré-création, les aides publiques et le « love money » (levée de fonds auprès des proches) sont les premiers types d’investisseurs à être sollicités. Ils aideront notamment au développement et à la mise au point de l’offre.

Les business angels, ou les opérations de crowdfunding seront sollicités dans la phase de création d’entreprise. Votre offre est alors définie et vous recherchez des fonds pour la commercialisation de votre projet ou pour continuer la mise au point de l’offre.

Enfin, les fonds en capital risque arrivent eux dès vos premiers succès (premiers clients, processus commercial éprouvé). Ils pourront alors vous aider si vous avez un développement commercial ambitieux, ou une envie de développement à l’international.

Pour réussir votre levée de fonds l’essentiel est de vous adresser aux bonnes structures/personnes !

3. Préparez votre pitch et vos éléments !

Après avoir approché la bonne personne, vous allez peut-être avoir la chance d’obtenir un premier rendez-vous pour présenter votre projet et vos équipes.

Cette première rencontre est cruciale  : vous disposerez d’un lapse de temps très courtpour convaincre l’investisseur en face de vous. Une bonne préparation est donc primordiale.

Commencez par travailler votre pitch avec l’objectif de capter l’attention de votre public et de créer une émotion. Nous abordions le sujet dans un précédent article : votre pitch doit être percutant et mémorable pour séduire les investisseurs et mieux vous vendre.

Préparez également tous les éléments que vous devrez présenter à votre auditoire, comme :

  • Votre Business plan
  • L’Executive Summary de celui-ci
  • Votre « Pitch deck » (présentation de votre projet)
  • Votre modèle financier – faites apparaitre le besoin de financement
  • Une démo, prototype, maquette de votre produit
  • Vos éléments de communication (site internet, vidéo institutionnelle…)
  • Une présentation de votre équipe

Ce dernier point est tout aussi important que les autres puisqu’un investisseur n’investit pas seulement dans un projet mais dans des personnes. Vous devez créer cette relation, ce lien de confiance. Donnez-lui envie de travailler avec vous !

Enfin, préparez-vous à ce que les investisseurs vous posent des questions dès votre première rencontre. Préparez donc vos plans B et C. Préparez-vous également à détailler plusieurs scénarios avec un financement adapté à chaque cas ! Entrainez-vous à cette prise de parole !

 Mais les négociations peuvent – elles aussi – être longues, notamment si vous avez plusieurs investisseurs. Ils auront en effet chacun des intérêts et contraintes différentes.

Une bonne préparation en amont vous permettra néanmoins de réduire le temps de certaines étapes.

C’est notamment à cause de ces longs délais que vous devez avoir une véritable visibilité sur votre trésorerie. Quel est votre « Burn rate » ? Combien de temps vous reste-t-il avant votre entreprise épuise toute sa trésorerie ? Cela vous donnera une idée du nombre de mois de visibilité sans rentrée extérieure d’argent. Attention à ne pas vous y prendre trop tard : les investisseurs seront refroidis par l’urgence.

 4. Soyez conscient des changements à venir après la levée de fonds

Lorsque l’on se lance dans une levée de fonds il faut être prêt à accepter des conditions qui ne seront pas négociables. Cela sera notamment le cas avec les fonds de capital risque et capital développement. L’entrepreneur doit accepter de perdre une partie du contrôle de sa société en échange d’un financement.

Le partage du capital se fera alors avec ce nouvel investisseur. Il siègera de ce fait dans les organes de décision de l’entreprise. Vous devez alors vous accorder sur les décisions stratégiques. L’investisseur participera aux assemblées générales de l’entreprise et disposera donc des droits prévus par les statuts et le pacte.

Dès le début, vous devrez également vous mettre d’accord sur les modalités de sortie de l’investisseur (cela est impératif pour les fonds d’investissement). Cette sortie peut se faire de 2 façons principales :

  • La cession de gré à gré : dans ce cas, les actions sont mises en ventes. La société même, un autre investisseur ou un acquéreur industriel, peuvent alors les racheter.
  • L’introduction en bourse : les investisseurs récupèrent alors leur investissement et obtiennent une importante plus-value.

Néanmoins cette 2ème option est plus difficile à mettre en place. Des clauses de sortie pourront également être inscrites et feront l’objet d’une véritable négociation.

5. Soyez patients et ayez une visibilité en termes de trésorerie

Une levée de fonds est un long parcours qui peut durer entre 9 mois et un an minimum.

Il est donc nécessaire pour chaque entrepreneur :

  • d’anticiper cette durée et de s’assurer que son entreprise bénéficie d’une trésorerie suffisante.
  • de s’armer de patience.

En effet, la levée de fonds s’organise en phases successives bien établies et chacune d’entre elle peut durer plus ou moins longtemps – du fait de l’entrepreneur lui-même ou de l’investisseur. Les fonds d’investissement analysent plusieurs projets en parallèle pour un seul et même investissement et passent donc beaucoup de temps à gérer les différentes participations. Ils sont sur-sollicités et ne peuvent accorder que peu de temps à chaque dossier.

 

Entrepreneurs, nous espérons que cet article vous aura été utile et vous souhaitons du succès dans votre levée de fonds.

Pour plus de conseils, nous vous invitons à télécharger gratuitement notre Guide Entrepreneurs.

Nos experts se tiennent également à votre disposition pour vous proposer une assurance Responsabilité Civile Professionnelle avec des garanties sur-mesure adaptées à votre secteur d’activité.

Noter l’article

Partager votre vote !


  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 + 5 =


-+

Parlez-nous de vous

Faites-nous part de vos commentaires sur le site ou partagez avec nous l’histoire de votre entreprise.