• Tous les conseils pour créer, développer et protéger votre activité, un Blog proposé par HISCOX

L’achat d’œuvres d’art en ligne : une nouvelle vision de l’art

Alors que l’investissement dans l’art représentait l’un des derniers bastions del’expérience d’achat physique, l’acquisition d’œuvres d’art contemporain sur la foi d’un support numérique fait de plus en plus d’adeptes parmi les collectionneurs.

L’évolution est en marche sur le marché lucratif de l’art contemporain. De plus en plus de clients font le choix d’acquérir les oeuvres par le biais des canaux numériques et de ne plus forcément les découvrir physiquement, dans une galerie .

Selon une étude récente réalisée pour l’assureur spécialiste Hiscox par le cabinet de recherche ArtTactic, spécialisé dans le marché de l’art, 71% des collectionneurs rapportent avoir acheté une œuvre sur la foi d’une image en ligne.

Les paniers des acheteurs en ligne sont d’ailleurs bien loin de compter uniquement des œuvres de moindre valeur, puisqu’un quart des collectionneurs se disent prêts à débourser 50 000 € ou plus pour un achat via ce canal. « Cette étude nous confirme que le commerce en ligne de l’art est aujourd’hui entré dans les mœurs » commente Jean-Baptiste Costa de Beauregard, Expert Marché Fine Art pour Hiscox France.

Les galeristes confirment cette tendance, puisque 89% d’entre eux affirment vendre régulièrement de l’art à des clients sur la base d’une image numérique. Artfinder, une plateforme de commerce d’art en ligne, propose un vaste choix d’œuvres provenant de galeries internationales.
Une cliente décrit son premier achat « à l’aveugle », un tableau original de Sandy Dooley : « Je m’inquiétais d’avoir peut-être pris la mauvaise décision, mais il était encore plus beau que je ne l’imaginais. Qui plus est, la politique de retour sous 30 jours d’Artfinder a beaucoup facilité ma décision de débourser une sommeimportante ».
Jonas Almgren, CEO d’Artfinder, affirme que 14% des clients du site effectuent un deuxième achat à l’aveugle dans les deux mois qui suivent leur première expérience : « L’aspect pratique et la sélection, une combinaison gagnante ».

Voici trois conseils livrés par Delphine Brochand, fondatrice de Fin’Art Consulting, Cabinet de conseil en Investissement d’Art et Gestion de Patrimoine Artistique, visant à aider les collectionneurs d’art à faire leurs achats sur le Net en toute sécurité :

 

1. Effectuer ses propres recherches

Au-delà des goûts de l’acquéreur qui auront été ciblés en amont, ce dernier, même s’il est novice, devra se renseigner sur le parcours et le profil de l’artiste. Cette démarche est essentielle pour optimiser son investissement et éviter de s’intéresser à des artistes qui n’ont (ou n’auront) qu’une faible place dans l’histoire de l’art. L’investisseur doit également se familiariser avec les sujets et les périodes de prédilection de l’artiste qui en font les œuvres les plus recherchées sur son marché. Suivre ces règles de base devrait permettre à l’investisseur d’optimiser sa plus value lors d’une revente …

2. La sécurité avant tout

Acquérir une œuvre auprès d’une galerie de renom peut également être, dans certain cas, un gage de qualité et rassurer l’investisseur. A noter cependant, qu’il est indispensable d’exiger le certificat d’authenticité délivré par l’expert faisant autorité sur l’artiste. Le site web doit faire figurer des coordonnées de contact et disposer d’un certificat SSL attestant que l’achat est sécurisé.

3. Vérifier les conditions générales

L’acheteur doit se renseigner au préalable sur le mode d’expédition de l’œuvre. Le transport est-il couvert par une assurance ? La vente est-elle définitive ? Légalement, l’acquéreur peut retourner une œuvre d’art si celle-ci ne convient pas. Enfin, il faut toujours vérifier par deux fois les dimensions de l’œuvre, pour éviter toute mauvaise surprise et demander les dimensions avec cadre et sans cadre …

 

LES NOUVEAUX COLLECTIONNEURS

« Le fait que ce nouveau canal de commerce de l’art soit de plus en plus accepté ne peut être qu’une bonne chose, et nous voyons arriver sur le marché de nouveaux acteurs issus de tout un éventail de pays, de tous âges et niveaux de prix » déclare Robert Read, Head of Fine Art pour le groupe Hiscox. Si les nouveaux collectionneurs s’adjugent aujourd’hui jusqu’à 72% des ventes en lignes, le rapport indique que la tendance n’est pas uniquement le fait d’une génération plus jeune d’amateurs d’art connectés. En effet, 55% des sondés dans la tranche d’âge des plus de 65 ans déclarent avoir acheté des œuvres d’art directement en ligne.
La collection d’entreprise de Hiscox n’est pas en reste elle non plus dans l’univers de l’achat d’art en ligne. Whitney Hintz, conservateur de la collection, annonce qu’environ 15% des œuvres ont été achetées sur la foi d’une image numérique uniquement. « Les œuvres Lewis Lake, de Matthew Brandt, et Lava Floe, de Richard Mosses, ont été achetées sur la base d’une image JPEG », ajoute W. Hintz. « Je connaissais leur travail avant d’acheter et ces photos très typées m’intéressaient beaucoup. »

UNE QUESTION DE CONFIANCE

Si le rapport révèle que 86% de ceux qui achètent de l’art en ligne préfère le faire par le biais de sites Internet de galeries, les nouvelles plateformes d’e-commerce de l’art se multiplient. La plateforme londonienne CultureLabel, qui propose sur le Net de l’art contemporain de galeries telles que la Serpentine Gallery, connaît un succès grandissant. « Lorsque Elizabeth Price a remporté le Turner Prize l’année dernière, son épreuve ‘Here’ en édition limitée a plus que doublé de valeur sur notre site, et ce pratiquement du jour au lendemain », explique le co-fondateur du site, Peter Tullin.

EN SAVOIR PLUS : Pour télécharger une copie du Rapport Hiscox sur le marché de l’art en ligne complet et découvrir les solutions d’assurance pour les objets d’art de Hiscox, visitez http://www.hiscox.fr/

Par Jean-Baptiste Costa de Beauregard, Expert Marché Fine Art – Hiscox France – et Robert Read, Head of Fine Art – Hiscox, et Delphine Brochand, fondatrice de Fin’Art Consulting

Noter l’article

Partager votre vote !


  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 + 7 =


-+

Parlez-nous de vous

Faites-nous part de vos commentaires sur le site ou partagez avec nous l’histoire de votre entreprise.