• Tous les conseils pour créer, développer et protéger votre activité, un Blog proposé par HISCOX

Découvrez Klaxoon : l’innovation au service de la formation

Chaque jour la presse évoque les bouleversements causés par « l’ubérisation » et les rivalités entre innovation et acteurs historiques. Qu’en est-il des secteurs où la révolution est accueillie comme une bonne nouvelle ?
En effet, la révolution digitale des entreprises est la thématique au cœur de toutes les problématiques des entreprises et la formation un enjeu pour la société. Nous avons rencontré Matthieu Beucher, fondateur de Klaxoon afin d’en savoir plus. Rencontre avec l’inventeur de la box qui rend la formation plus interactive, gagnant du prix de l’innovation au CES 2016 à Las Vegas et du Grand prix Learninnov.

Pouvez-vous vous présenter et nous expliquer le concept de la Klaxoonbox et comment vous est venue l’idée ?

Avant de lancer ma première entreprise, j’ai travaillé pendant 10 années dans l’industrie en tant qu’ingénieur sur différents postes : R&D, production, consulting. J’ai pu expérimenter et tester différents modes de transmission des savoirs.

En 2007, l’iPhone puis l’IPad révolutionnent le marché, les nouvelles technologies sont au cœur de tous les débats. Ces nouvelles interfaces ouvrent de nouvelles opportunités pour transmettre l’information au quotidien. J’y vois un enjeu de taille : proposer des méthodes d’apprentissages en phase avec ces outils du quotidien, disponibles partout, tout le temps. J’ai créé Regards en 2009 avec pour objectif de changer la façon d’apprendre. Depuis 7 ans, nous travaillons avec de grandes entreprises telles que L’Oréal, Thales ou Schneider pour simplifier leur processus de formation.

Nous avons voulu créer un produit qui ferait la synthèse des meilleures learning technics expérimentées chez nos clients. C’est ainsi qu’est né Klaxoon.

Avec Klaxoon nous proposons un outil du quotidien qui booste la participation et la mémorisation lors des sessions de formation et de réunions. Klaxoon est une solution logicielle disponible dans sa version Cloud, qui permet de réunir jusqu’à 1000 participants à distance, ou dans sa version box au travers la KlaxoonBox. Klaxoonbox est un boitier qui a été primé au CES innovation awards qui embarque la solution et émet son propre réseau Wi-Fi permettant à l’animateur d’être totalement indépendant du réseau internet.

 

klaxoon - Formation

Quelle est votre valeur différenciante ?

La simplicité. Nous avons fait le maximum pour offrir une solution qui soit à la portée du grand public professionnel pour offrir une réelle agilité dans le quotidien. C’est essentiel car nous savons que 90% du savoir que nous détenons, nous l’avons acquis en interagissant avec les autres, ce constat est au cœur de notre approche.

Vous voyez-vous comme un disrupteur de la formation en entreprise ?

Notre objectif est de mettre la technologie au service de la formation : grâce à Klaxoon, le formateur génère plus d’échanges entre et avec les participants. Quand on sait qu’une personne qui participe activement lors d’une formation retiendra 4 fois plus d’information, on voit tout suite le bénéfice. Klaxoon est effectivement une solution disruptive qui était attendue dans le monde de la formation, en atteste la très bonne réception du marché.

Notre solution a reçu le Grand Prix LearnInnov, décerné par les professionnels du secteur de la formation qui démontre la complémentarité de notre solution avec les formats plus traditionnels.

Pour plus d’interactions, faut-il d’abord motiver les salariés, ou les managers ?

Avec Klaxoon toutes les postures sont bousculées, depuis le salarié jusqu’au manager. On ne peut plus rester sans rien dire à garder les bonnes idées pour soi et inversement il faut être capable d’écouter, d’adapter, d’accepter le changement. C’est la promesse d’un échange plus constructif et efficace. Comme le disent nos clients, lorsque l’on a goûté à ce type d’échanges, les réunions et formations classiques paraissent bien fades.

D’après vous, à quoi ressembleront les échanges au bureau et les réunions dans les années à venir ?

90% de l’information n’est pas formalisée, qui s’en souviendra une fois que l’employé sera parti ?

Un exemple, une étude Insee indique que d’ici à 2020, un tiers des actifs dénombrés en 2010 partiront à la retraite. Il y a un réel défi d’accélération du processus de partage des connaissances pour valoriser les savoirs et l’expérience acquise.

Parce qu’elles deviennent de plus en plus agiles, les entreprises ont plus que jamais besoin de retenir les connaissances, de faciliter leurs transmissions entre collaborateurs. Il faut que le travail de l’individu soit utile aux autres au sein de l’entreprise.

Comment avez-vous financer votre projet ?

En 2009, j’ai créé Regards avec 4000€. Pour assurer la croissance de l’entreprise nous nous sommes donc focalisé sur l’acquisition de nouveaux clients. Nous fournissions des services sur mesure auprès de clients grands comptes. Depuis le début, nous avons réinvesti tous nos bénéfices dans la R&D. En 2015 nous avons effectué un spin off et investi 1 million d’euros supplémentaires pour développer Klaxoon.

Comment se sent-on quand on fait partie des lauréats du CES de las Vegas ?

Sur une autre planète … juste 9 mois après avoir lancé la solution ! Ce prix a été une vraie reconnaissance à plusieurs niveaux. D’abord au niveau du marché : le CES est un salon B2C alors que Klaxoon est plutôt une solution B2B ; les gens ont vraiment compris que notre innovation peut changer leur quotidien. Ensuite, au niveau international : l’Innovation Award reçu par KlaxoonBox nous a ouvert des portes ; avant nos clients étaient à 90% français, aujourd’hui la donne a changé et nous comptons 50% de clients internationaux.

Pendant les 5 jours de salon, nous avons vécu un vrai marathon : 1200 démos réalisées avec des personnes venues du monde entier. Ça a été une vraie leçon de business et un formidable tremplin pour nous.

Etes-vous assurés et d’après vous, comment une assurance peut-elle accompagner un entrepreneur ou une startup ?

Nous sommes assurés chez Hiscox. Aujourd’hui les business model peuvent changer très rapidement et l’on voit apparaître des risques atypiques, pour nous un assureur doit être agile et pouvoir s’adapter très vite pour nous couvrir.

Il est fort probable que nous n’utilisions pas à 100% des ressources de notre assurance, il serait intéressant d’ajouter plus de pédagogie dans la passation d’information, je suis certain que quelques sessions Klaxoon nous permettraient de mieux comprendre notre police d’assurance. J

 

Merci à Matthieu Beucher, fondateur de Klaxoon pour son témoignage !

 

Vous souhaitez vous lancer et vous êtes à la recherche de partenaires pour vous épauler dans votre projet ? Pensez à protéger votre activité.

Noter l’article

Partager votre vote !


  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 + 4 =


-+

Parlez-nous de vous

Faites-nous part de vos commentaires sur le site ou partagez avec nous l’histoire de votre entreprise.