• Tous les conseils pour créer, développer et protéger votre activité, un Blog proposé par HISCOX

Hiscox partenaire de la Journée de la Femme Digitale #JFD : entretien avec Delphine Remy-Boutang co – fondatrice de l’événement !

Hiscox sera partenaire de la 4ème édition de la Journée de la Femme digitale : l’événement qui célèbre l’entrepreneuriat au féminin et l’innovation.

En tant que partenaire des entrepreneurs : nous soutenons et nous nous impliquons dans le développement des femmes dans leur parcours entrepreneurial. Cet engagement est déjà présent au sein de notre management Florence Tondu-Mélique, notre directrice générale opérationnel s’est, en effet, illustrée comme lauréate aux concours Femmes en vue par le Ministère des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des Femmes, et du Trophée de la Femme Dirigeante dans l’Assurance.

Notre engagement va encore plus loin avec notamment notre participation à l’événement Be a Boss pour soutenir les femmes créatrices d’entreprise. A l’issue de notre étude annuelle ADN de l’entrepreneur, nous avons également eu l’opportunité de dresser le profil type de la femme entrepreneure.

En attendant la Journée de la Femme Digitale le 10 mars prochain, nous vous proposons un aperçu de ce qui vous attend avec l’interview exclusif de Delphine Remy-Boutang, co-fondatrice de la Journée de La Femme Digitale.

Meet the Future ? Pouvez-vous nous en dire plus ?

 

JFD16Cette quatrième édition de la Journée de la Femme Digitale proposera une plongée digitale dans le monde de l’entrepreneuriat au féminin ! « Meet the future ! » vient promouvoir l’audace pour toutes les femmes entrepreneuses et intrapreneuses qui désirent prendre leur destin en main. Ce grandthème inspirant se veut être un accélérateur de rencontres, d’échanges et de réflexion : « Ai-je les compétences pour créer mon entreprise ? », « Puis-je me lancer dans ce projet ? » … Toutes les questions que se posent les femmes seront mises en lumière lors de l’événement.

Comment vous est venue l’idée de co-créer la journée de la femme digitale ? et Pourquoi ?

Le digital est un levier de réussite pour les femmes dans un milieu qui est encore largement l’apanage des hommes. Victime de stéréotypes, le secteur peine à les attirer. Peu de dirigeantes ou femmes cadres parviennent à se démarquer. A compétences égale, les femmes sont moins sensibilisées au numérique et à ses enjeux. La peur d’échouer ou le manque d’audace les freinent. En parallèle, le digital est un secteur en perpétuelle évolution et ne cesse de recruter de nouveaux talents. Ceci est une véritable aubaine pour les femmes entrepreneuses et intrapreneuses. C’est pour ces raisons que la Journée de la Femme Digitale a été créée. Il s’agit de donner envie aux femmes d’oser, d’innover, d’entreprendre (au sens large, d’entreprendre leur vie !)

A votre avis, qu’est-ce qui est le plus porteur pour la création d’entreprise chez les femmes, le digital ou les services ?

A mon sens, les services étaient la pierre angulaire il y a quinze ans pour créer son entreprise. Aujourd’hui, le digital a pris le pas. Il est indispensable pour monter sa structure : modèle économique, innovation clients, échange avec les équipes et les partenaires. Le digital est partout ! C’est une transformation qui permettra de ré-inventer tous les domaines de l’entreprise (l’art de travailler, de consommer, d’échanger…).

D’après vous, quelles sont les qualités des femmes entrepreneures que les hommes n’ont pas ?

Les femmes ont de la créativité, de la curiosité et travaillent avec une approche collaborative. Elles ont tendance à se remettre plus en question (parfois trop !) pour évoluer dans leur travail quotidiennement, s’enrichir intellectuellement, progresser au sein de l’entreprise ou créer la sienne. Soit elles s’adaptent, soit elles renoncent. Offrons – leur une troisième solution ; celle de créer leur entreprise.

Vous étiez intervenue à la table ronde d’Hiscox sur la culture de l’entrepreneuriat il y a quelques mois. Qu’est-ce qui manque dans l’éducation, dans les cultures ou dans la société pour pousser les femmes à entreprendre ?

delphine remy boutang journée de la femme digitaleD’après les chiffres du Syntec numérique, les femmes représentent 27% du secteur numérique. En cause : un problème de pédagogie et de mauvaise éducation concernant les métiers du digital. Ce secteur est victime de nombreux clichés. Il est perçu par les femmes comme « anti-glamour ». A titre d’exemple, le métier de codeur est plus souvent pourvu par des hommes que par des femmes alors qu’elles ont les mêmes capacités. Il est important de sensibiliser le grand public au monde du numérique et à ses métiers techniques. L’émergence de rôles modèles est tout aussi essentiel. C’est ainsi que des changements pourront s’opérer. C’est ma conviction profonde ! Photo : marielle toussaint

Pouvez-vous vous présenter et nous raconter votre parcours en quelques lignes ?

J’ai démarré ma carrière chez IBM à Londres en 1999-2000 où j’ai occupé des postes à responsabilités croissantes. D’abord au marketing, puis à la communication. J’ai ensuite évolué en tant que directrice Social Media pour IBM dans le Monde. A l’époque, Facebook avait deux ans et Twitter venait juste d’apparaître.

IBM fut la première entreprise B2B à s’intéresser au social business. Lorsque je mettais en œuvre les campagnes marketing d’IBM, j’ai vite senti l’importance d’intégrer le digital au sein des entreprises. J’ai eu envie après un parcours d’intrapreneur de devenir entrepreneur à 40 ans et de tout redémarrer à zéro ou presque ! J’ai créé mon agence digitale : The bureau. A Londres d’abord puis à Paris. Avec mes équipes, nous sommes spécialisées dans le conseil stratégique digital des entreprises et bâtissons la présence de nos clients sur le web et en particulier sur les réseaux sociaux. C’est une agence 100% digitale qui produit la Journée de la Femme Digitale. En 2013, j’ai co-fondé la Journée de la Femme Digitale et la 4ème édition se déroulera le 10 mars prochain aux Folies Bergère avec pour thème « meet the future ».

Merci à Delphine pour cet entretien !

Cette journée sera alors l’occasion pour toutes les femmes entrepreneurs ou celles qui aspirent à le devenir de poser toutes les questions pertinentes liées à l’entreprenariat au féminin. Nous attendons de cette 4ème édition de la Journée de La Femme Digitale l’ouverture de nouvelles possibilités pour les femmes dans un monde digitalisé. Nous vous proposerons d’ailleurs pendant l’événement plusieurs témoignages d’entrepreneurs sur notre blog.

On a hâte d’être au 10 mars prochain !

Noter l’article

Partager votre vote !


  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 + 6 =


-+

Parlez-nous de vous

Faites-nous part de vos commentaires sur le site ou partagez avec nous l’histoire de votre entreprise.