• Tous les conseils pour créer, développer et protéger votre activité, un Blog proposé par HISCOX

La folie des incubateurs à startups

Grands groupes, institutions, grandes écoles, partenaires privés, tous veulent créer leur incubateur ! Le site mon-incubateur.com recense 224 incubateurs et accélérateurs en France.

Quelle est la raison de cet engouement pour les incubateurs ? Peut-on parler de phénomène passager ou de réelle tendance de fond ? Startups, pourquoi et comment les intégrer ?

A quoi sert un incubateur ?

Qu’ils soient publics ou privés, chacun a son but ultime.
– Dans le public l’accent est mis sur la création d’emploi et le soutien de l’innovation. Désenclaver les campagnes, créer des pôles de compétitivité, lutter contre les discriminations dans les banlieues… C’est l’objectif que s’est fixé l’Etat avec la promotion des incubateurs. Souvenez-vous il y a quelques mois, la mairie de Paris ouvrait le Cargo, le plus grand incubateur de la ville pour accueillir aujourd’hui 150 entreprises !

-Pour les grands groupes, il s’agit d’explorer de nouveaux marchés et de nouvelles idées créatives tout en évangélisant les startups avec leurs technologies. Par exemple, Microsoft a déjà coaché 300 jeunes pousses dans le monde. Celles-ci bénéficient bien sûr de l’ensemble des technologies Microsoft pendant leur mentorat. Mais c’est surtout une formidable source d’inspiration pour ces entreprises que l’on considère souvent comme déconnectées. Si les fondateurs de startups sont des entrepreneurs, ils sont avant tout des consommateurs éclairés. Au plus près des attentes du marché, ils sont capables de proposer des innovations disruptives.

typologie d'incubateurs
typologie d’incubateurs

Pourquoi intégrer un incubateur ?

–       Avoir accès à des outils, et des technologies auxquels vous n’auriez pas accès : vous pourrez bénéficier de la structure et des espaces de travail mis à votre disposition par l’incubateur.

–       Elargir vos compétences : Définir votre business model, préparer un business plan ou une levée de fonds, établir votre stratégie marketing… L’incubateur vous permet de mieux appréhender votre marché et ses attentes. Le partage avec les pairs et le soutien de l’organisation vont vous permettre d’acquérir en un minium de temps de nouvelles compétences essentielles à la pérennité de votre projet.

–       Rencontrer des professionnels : En intégrant un incubateur vous bénéficiez également de son réseau. Les incubateurs proposent souvent des formations personnalisées et font appel à des professionnels pour conseiller les jeunes pousses.

–       Bénéficier d’un coaching personnalisé : Les chefs d’entreprises désireux de partager leur expérience fournissent un conseil personnalisé et adapté aux besoins de chaque startup.

–       Développer son réseau et sa visibilité : Pour promouvoir votre projet, bénéficier de soutien dans la recherche de financement, s’appuyer sur le réseau développé par l’incubateur et un formidable levier.

Vous souhaitez intégrer un incubateur, trouvez d’abord celui qui vous convient !

Comment intégrer un incubateur ?

Il n’y a pas de profil type du porteur de projet pour intégrer un incubateur. Etudiant ou bénéficiant d’une longue expérience professionnelle, l’incubateur permet à tous les types de populations de se regrouper et fonctionne sur le principe des synergies. Certains incubateurs sont focalisés sur un secteur d’activité ou une cible (exemple des incubateurs pour femmes entrepreneures) particulier et d’autres sont plus généralistes, l’essentiel étant toujours de trouver une niche sur laquelle personne ne s’était aventuré.

Le processus de recrutement est général relativement simple, mais attention, si les incubateurs sont de plus en plus nombreux le nombre de startup désireuses de les intégrer l’est aussi !

Il se décompose en généralement en plusieurs étapes :

1. Candidature et présentation du projet : Ici le but est de démontrer l’aspect différenciant de votre idée. Vous devez apporter des preuves concrètes de la viabilité de voter projet et donner au lecteur l’envie d’en savoir plus sur vous et votre idée.

2. Le pitch. C’est un moment crucial pour toute startup. Préparez-vous à cette étape tant sur la forme que sur le fond. Répétez auprès de votre entourage, entrainez vous aux questions pièges et n’ayez pas peur de la critique qui s’avérera très constructive.

Découvrez les 15 commandements d’un pitch percutant par Frenchweb.fr

Nous pouvons donc parler d’une réelle tendance de fond de l’Etat et des grandes entreprises à accompagner les entreprises et innovations de demain. En effet, quoi de mieux que d’avoir participé au lancement du prochain Uber ou Airbnb ?! L’impact est double aussi bien pour les startups et les entreprises, qui grâce à leur intérêt donnent ainsi un souffle nouveau à l’innovation et au développement de l’entrepreneuriat en France.

Découvrez également le témoignage d’Artips, la startup qui offre une dose d’art au quotidien, sur son passage au NUMA !

Vous avez intégré un incubateur ou vous souhaiteriez tenter l’expérience ? N’hésitez pas à nous en parler !

Noter l’article

Partager votre vote !


  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 + 7 =


-+

Parlez-nous de vous

Faites-nous part de vos commentaires sur le site ou partagez avec nous l’histoire de votre entreprise.