• Tous les conseils pour créer, développer et protéger votre activité, un Blog proposé par HISCOX

Présidentielles : quelles mesures pour les entrepreneurs (freelance, TPE, PME… ?) – Partie 1

 A l’approche des Présidentielles, les informations autour des programmes des candidats sont foisonnantes. Qu’en est-il des mesures pour les entrepreneurs (freelance, TPE, PME) ?

Afin de vous aider à faire votre choix, Hiscox fait le point sur les propositions des 11 candidats en faveur de l’entrepreneuriat. Loin de tout engagement politique, nous vous proposons les programmes par ordre alphabétique. Dans cette première partie, découvrez les engagements de Nathalie Arthaud, François Asselineau, Jacques Cheminade, Nicolas Dupont-Aignan, François Fillon et Benoit Hamon.

 

Programme de Nathalie Arthaud : Faire entendre le camp des travailleurs

La candidate de Lutte ouvrière se mobilise pour le contrôle des comptes de toutes les entreprises afin de vérifier leur indépendance.

Elle cite pour exemple les PME aux trésoreries si maigres qu’elles ne peuvent augmenter les salaires. Dans ces cas elle propose d’imposer aux maison mères, aux donneurs d’ordres ou à leurs banques de contribuer à leur place.

Elle affirme d’ailleurs que « beaucoup de ces PME sont affiliées à de grands groupes qui concentrent toutes les richesses » et que le tissu entrepreneurial français est composé en grande partie de PME qui n’ont évidemment pas les mêmes moyens ni les mêmes profits que les multinationales.

Elle lutte également contre les licenciements et les suppressions d’emplois, à commencer dans les entreprises qui réalisent des bénéfices.

Une revalorisation des salaires est également prévue au sein de son programme. Elle propose notamment d’augmenter les salaires et pensions de 300 euros et de fixer le Smic à 1800€ net mensuels.

 

Programme de François Asselineau : l’indépendance nationale

Selon le candidat du « Frexit », une sortie de l’Union européenne devrait permettre à la France d’obtenir « plusieurs opportunités pour l’emploi », et d’effectuer des « économies considérables pour les TPE et PME qui n’exportent pas vers l’UE ».

Il souhaite également séparer de manière effective les banques de dépôts des banques d’affaires. Cette mesure devrait inciter les acteurs bancaires à financer l’économie réelle, en particulier les prêts à destination des TPE et PME. Il veut aussi réserver 30% des marchés publics aux TPE/PME dès que cela est possible.

Il désire développer les financements alternatifs pour ces derniers et suggère une aide à hauteur de 20% du Smic pour une TPE/PME embauchant un jeune.

Il émet également l’idée de créer des réseaux de TPE et PME et prône la suppression du régime social des indépendants et de la caisse de retraite des auto-entrepreneurs.

 

Programme de Jacques Cheminade : Déverrouiller la France

Le candidat annonce que le crédit impôt de recherche sera recentré sur les PME et ETI innovantes. Il souhaite créer des maisons de l’artisanat et du commerce et du télétravail. Il se dit pour la hausse progressive des salaires afin de protéger les PME qui produisent en France. Il veut donner un accès de 25% à tout contrat public pour les PME.

Il s’engage pour la création d’un crédit impôt région qui devra bénéficier en priorité aux PME. Enfin, il affirme que l’environnement de croissance réelle stimulée par le crédit national, le soutien élargi de la BPI et une recherche atteignant 3% des produits intérieurs brut (PIB) seront propices aux TPE/PME françaises.

 

Programme de Nicolas Dupont-Aignan : Donner la priorité aux entreprises françaises et aux TPE-PME

Le candidat de Debout la France veut en premier lieu garantir des débouchés plus nombreux aux PME françaises en leur réservant 50% de la commande publique. Il promet 0 taxe et 0 norme supplémentaire pour les TPE/PME et de relever les seuils sociaux de 50% pour les entreprises afin de simplifier la vie des PME.

Il désire mettre en place, au niveau des Chambres de Commerce et d’Industrie, un guichet unique destiné à aider les TPE/PME dans leurs démarches administratives. Il entend également faciliter les relations entre TPE/PME et banques afin d’ouvrir le crédit aux entrepreneurs. Enfin, il a également pour projet d’étoffer le dispositif existant du crédit d’impôt recherche pour l’élargir aux PME.

Enfin, à noter : s’il est élu, il voudrait nommer un dirigeant de PME au poste de ministre de l’Economie.

 

Programme de François Fillon :  la culture de l’entrepreneuriat

En premier lieu, le candidat du parti Les Républicains souhaite renforcer le cadre de la création d’entreprise. Il promet de « multiplier les fonds privés d’amorçage labellisés par Bpifrance et abondés par l’Etat ». Il souhaite également mettre en place un renforcement de la protection des créateurs d’entreprise avec une re-délimitation du champ pénal.

Pour soutenir les PME il veut créer un contrat de confiance pour accroitre la part de la commande publique envers elles (en visant 50%) et introduire une quote-part d’achats publics significative auprès des PME et start-ups françaises innovantes.

François Fillon désire créer une culture de l’entrepreneuriat et encourager l’auto-entreprenariat en insérant cette culture dans les programmes scolaires au lycée (technologie et économie) et à l’université (junior entreprises).

Il veut aussi exonérer les charges pour les créateurs d’entreprises et les demandeurs d’emploi qu’ils recrutent et créer un statut juridique de prestataire indépendant pour les auto-entrepreneurs.

Enfin, il vise à réformer le régime social des indépendants (RSI) et donner à l’organisme de gestion la responsabilité globale de la protection des indépendants et simplifier son fonctionnement.

 

Programme de Benoît Hamon : Protéger ceux qui prennent des risques

Le candidat de gauche espère éliminer les obstacles matériels à la création d’entreprise en créant un filet de sécurité pour tous les entrepreneurs indépendants. Il portera ainsi la création d’une protection chômage de base pour tous les indépendants.

Il aspire également à développer la solidarité entre les entreprises en mettant en place une monnaie alternative inter-entreprises sur le modèle du « Wir » créé en Suisse.

Cette monnaie serait destinée à aider les entreprises en proie à des crises de liquidités et faciliter l’accès au crédit dans les périodes de baisse de cycle économique.

« Par exemple, un entrepreneur en bâtiment, en manque de chantier l’hiver et à qui il manque de la trésorerie, pourra effectuer des travaux chez son expert-comptable en échange de monnaie inter-entreprises.  Grâce à ce modèle d’échange, l’entrepreneur pourra recevoir du comptable un service de valeur équivalente. »

Benoît Hamon a également l’intention de continuer à développer des maisons des entrepreneurs dans les territoires ruraux, les quartiers prioritaires de la politique de la ville et les Outre-mer. Ces lieux ouverts d’entraide et de collaboration entre entrepreneurs créeront des liens pour ceux qui n’ont ni réseau ni accès aux bonnes informations

Enfin, afin de favoriser les aides au développement des TPE-PME-PMI, il veut élargir la capacité de Bpifrance, sous conditions, à subventionner seule une opération de financement d’une entreprise.

 

Alors, d’après-vous, quel candidat favorisera le mieux l’entrepreneuriat ? Vous avez jusqu’au 23 avril pour vous décider.

 

La deuxième partie de cet article, avec les programmes de Jean Lassalle, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Philippe Poutou est disponible ici. 

Le comparatif des programmes pour les entreprises de tous les candidats est disponible à cette adresse : http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/comparateur/?candidates=emmanuel-macron,francois-fillon,jean-luc-melenchon,benoit-hamon,marine-le-pen,jacques-cheminade,francois-asselineau,nicolas-dupont-aignan,nathalie-arthaud,philippe-poutou,jean-lassalle#entreprises

 

Sources :

http://www.chefdentreprise.com/Thematique/profession-1056/breves/-cours-presidentielle-2017-programme-complet-fran-ois-fillon-tpe-pme-314031.htm#entrepreneuriat#F6uZPfO84v4wRAaA.97

http://www.lejdd.fr/Politique/Francois-Fillon-les-details-de-son-programme-854924

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/03/03/97002-20170303FILWWW00347-hamon-veut-developper-une-monnaie-alternative-inter-entreprises.php

https://www.benoithamon2017.fr/2017/03/03/benoit-hamon-annonce-7-mesures-pour-soutenir-et-developper-lentrepreneuriat-au-service-dun-futur-desirable/

http://www.chefdentreprise.com/Thematique/profession-1056/Breves/Presidentielle-2017-programme-complet-Fran-ois-Asselineau-TPE-PME-315783.htm#23j4ROdm3qmD8SRG.97

http://www.cheminade2017.fr/PME-et-TPE

http://www.nda-2017.fr/theme/economie-travail

http://www.nathalie-arthaud.info

http://www.chefdentreprise.com/Thematique/profession-1056/Breves/Presidentielle-2017-programme-complet-nathalie-Arthaud-TPE-PME-315363.htm#5xzDb1PZS0xDhZGq.97

Noter l’article

Partager votre vote !


  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 + 5 =


-+

Parlez-nous de vous

Faites-nous part de vos commentaires sur le site ou partagez avec nous l’histoire de votre entreprise.