• Tous les conseils pour créer, développer et protéger votre activité, un Blog proposé par HISCOX

Rencontre avec nos entrepreneures du mois : Marion Derouvroy et Bérengère Wolff, fondatrices de Trafalgar Maison de Portraits

Crédit photo : Pauline Pineau

Vous avez découvert dernièrement une série d’interviews sur notre page Facebook mettant à l’honneur Marion et Bérengère, entrepreneures et créatrices de Trafalgar Maison de Portraits. Cette Maison d’écriture haute couture propose des portraits écrits « cousus main » aux professionnels et aux particuliers. Celles qui ont réinventé le métier de portraitiste se confient aujourd’hui sur leur expérience entrepreneuriale, et vous livrent leurs meilleurs conseils pour créer et gérer votre activité.

Création d’un concept unique : la Maison de Portraits

Tout commence à Lyon, en janvier 2013, avec la création de « Trafalgar Magazine des Audacieux », et le défi de Marion de publier chaque dimanche sur le blog un portrait d’un jeune audacieux lyonnais de moins de 30 ans. L’initiative grandit rapidement, et Bérengère et 15 autres bénévoles rejoignent l’équipe, qui se transforme en association. Musiciens, sportifs, entrepreneurs se rendent vite compte du potentiel d’un Portrait Trafalgar car en le présentant et grâce au travail de ces lignes, les audacieux parviennent tous à décrocher des scènes, à agrandir leur public ou à clôturer leurs levées de fonds. Marion et Bérengère comprennent alors le pouvoir et les opportunités d’un tel concept et de ce marché de niche.

« J’étais la seule rédactrice à l’époque du projet « Trafalgar Magazine ». D’un seul coup, des demandes de devis sont arrivées dans ma boîte mail personnelle. Je me suis rendu compte que ces personnes ne cherchaient pas à obtenir leur portrait sur le magazine ou à diffuser leur histoire sur le blog, mais bien à commander la signature Trafalgar pour le diffuser ensuite sur tous les supports de leur choix », raconte Marion. « On est vraiment venu nous chercher, la Maison Trafalgar est une entreprise entièrement née de la demande ».

Marion et Bérengère décident alors de créer la première Maison de Portraits écrits – le Harcourt du Portrait écrit ! – et offrent le Magazine des Audacieux à Emma Coutier, brillante étudiante en lettres qui reprend le projet du blog et le baptiste Caracole Magazine des Audacieux.

S’en suit alors un long travail pour faire émerger leur entreprise, notamment sur le choix de leur statut juridique, sur la création d’un business plan et sur le positionnement de leur marque.

Dans ce duo fusionnel, chacune à son savoir-faire. « Cela nous rassure d’être associées, cela divise la charge mentale. On est complémentaires, ce que Marion fait, je ne pourrai pas le faire, et vice versa », nous confie Bérengère.

trafalgar maison de portraits équipe
Crédit photo : Pauline Pineau

Selon Bérengère, « quand tu montes ton entreprise, tu veux qu’elle te ressemble, donc tu mets beaucoup de toi dans le management ». La Maison Trafalgar compte désormais 4 salariés, dont deux portraitistes supplémentaires : Maxime et Benjamin. « Au bout de quelques années de création, certaines sociétés comptent déjà énormément de salariés, recrutés suite à des levées de fonds. Nous avons toujours embauché sur les revenus de l’entreprise, avec l’argent de nos clients ».

Nos entrepreneures du mois ont à cœur d’encourager l’entrepreneuriat, et sont notamment très actives dans le tissu entrepreneurial lyonnais – ville où est basée la Maison Trafalgar. Elles ont remporté le Prix Jeune Entrepreneur de l’Année au Service du Client, siégé au Conseil Stratégique de la Métropole de Lyon en faveur de l’Entrepreneuriat, et ont signé les campagnes de sensibilisation de Beelys, le pôle PEPITE de référence sur le territoire lyonnais. Marion a d’ailleurs fait partie de la première promotion d’étudiant-entrepreneur de Beelys. Cette année, elles sont les ambassadrices du Salon des Entrepreneurs de Lyon.

Quel est votre business model ?

« On a réinventé un métier, en y mettant nos propres codes, en créant notre propre processus d’extraction » raconte Bérengère. Nombreux sont les particuliers et les professionnels qui toquent à la porte de la Maison pour vivre l’expérience du Portrait Trafalgar. Celle-ci s’est parée de belles références dans plusieurs univers, dont le luxe, la gastronomie, le BTP, l’entrepreneuriat, l’hôtellerie, la parfumerie… « On a développé une offre premium incluant une pianiste qui joue en live pendant l’entretien d’extraction. Ce sont les émotions du client qui donnent le rythme », explique Marion. « Faire faire son portrait écrit, c’est prendre le temps de s’arrêter, de se retourner, de regarder son histoire et de la considérer ».

Quels ont été vos plus gros challenges et comment les avez-vous surmontés ?

Bérengère : « On a eu des moments plus difficiles que d’autres, qui font partie de l’entrepreneuriat. En particulier des moments de flou : comment est-ce que je fixe mes prix, comment recruter, quelles charges ? Il faut arriver à faire des choix catégoriques quand surviennent les difficultés ».

Marion : « On a reçu de l’aide de notre incubateur, de mentors et de coachs. L’incubateur t’éveille, mais c’est toi qui prends les décisions. Avec les premiers retours clients, nous avons commencé à prendre confiance en nous. Il y a eu des moments où on a rêvé de se réveiller le matin et d’arriver face à un patron qui nous dise quoi faire. Par ailleurs, j’ai toujours vu le développement de notre entreprise comme LA chance de ma vie. Alors on a tout le temps peur que ça s’arrête. On a vu beaucoup d’amis fermer leur boîte au bout de trois ans. On a grandi, on a embauché, on sent que le cap des 3 ans est passé, mais il faut continuer d’assurer la pérennité de la Maison, et veiller à toujours avoir un coup d’avance ».

Quels conseils aimeriez-vous donner à ceux qui montent leur entreprise ?

Bérengère : « Mettez les mains dans le cambouis ! N’ayez pas peur de vous lancer et de vous dépasser. Et sortez des sentiers battus. Il y a quelques années, je n’aurai jamais imaginé diriger une entreprise. J’ai vu trop de gens autour de moi suivre le droit chemin, et trouver cela d’un ennui mortel. Au contraire, j’ai toujours mis un point d’honneur à prendre les chemins de traverse, à aller de curiosité en curiosité. Refusez la normalité, soyez des touches à tout. N’ayez pas peur de vous former en autodidacte. Et surtout donnez-vous à fond, travaillez. Testez les choses qui vous font envie. »

Marion : « Il faut vous dépasser constamment. Expérimenter, tester. Si votre travail ne vous plait pas, ne vous en contentez pas ! Vivez passionnément. Si vous ne pensez qu’aux freins, qu’aux risques, vous ne montrez jamais votre entreprise. Il faut voir toutes les choses positives que peut vous apporter l’entrepreneuriat avant de voir les négatives. Trop d’entrepreneurs attendent indéfiniment de trouver LA bonne idée, ou LE bon associé pour se lancer. Lorsque votre entreprise est montée, anticipez, soyez prêt à tout éventualité. Comme l’a un jour dit Frédéric Coffy, ancien Directeur du Réseau Entreprendre, « qui faillit à sa préparation prépare sa faillite ». Enfin, évitez de vous comparer aux autres. Chacun a sa propre façon de se dépasser. Pour votre meilleur ami, c’est peut-être de partir à l’autre bout du monde en sac-à-dos. Pour vous, ce sera de monter votre boîte. Créez un cadre qui ne vous enferme pas ».

Vous pouvez retrouver l’interview complète de Marion et Bérengère ci-dessous, et la Maison Trafalgar sur son site internet, sa page Twitter, Facebook, LinkedIn, et Marion et Bérengère sur leurs comptes LinkedIn.

 Le conseil Hiscox :

Votre projet lancé, il vous faut le cadrer et vous protéger des risques liés à votre activité. Grâce à une responsabilité civile professionnelle, mettez toutes les chances de votre côté. Découvrez nos offres dédiées et réalisez votre devis en ligne sur notre site.

Noter l’article

Partager votre vote !


  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 + 8 =


-+

Parlez-nous de vous

Faites-nous part de vos commentaires sur le site ou partagez avec nous l’histoire de votre entreprise.