• Tous les conseils pour créer, développer et protéger votre activité, un Blog proposé par HISCOX

Entrepreneur : 5 conseils SEO pour gagner en visibilité

Lorsque l’on est entrepreneur en freelance ou au sein d’une petite entreprise, on n’a pas toujours les moyens de s’entourer d’un professionnel du référencement naturel pour optimiser son site.

C’est pourquoi, Marlène Viancin, consultante SEO et fondatrice du blog NoTuxedo.com, propose aujourd’hui ses 5 conseils SEO à mettre en œuvre soi-même pour gagner en visibilité. Découvrez tout sur ces petites optimisations qui n’exigent pas de connaissances techniques pointues mais qui peuvent déjà vous permettre de partir sur de bonnes bases !

1 –  Choisir les bons mots-clés… et les bons sujets

L’objectif d’un moteur de recherche est assez simple : il essaie de fournir la meilleure réponse possible à une demande formulée par un internaute. Ça signifie qu’il doit exister une adéquation entre les contenus que vous proposez sur votre site et les questions que les internautes sont susceptibles de se poser. Mais surtout, vous devez vous exprimer comme eux.

En matière de conseils SEO, on se focalise souvent sur la technique en oubliant une réflexion essentielle sur l’utilité finale du site : informer, valoriser une expertise, donner confiance… pour pousser le visiteur à la conversion (qu’il s’agisse d’acheter, de compléter un devis ou de remplir votre formulaire de contact).

Comment trouver de bons sujets ?

Quelques conseils :

  • Puisez un maximum d’informations sur les préoccupations de vos clients et prospects : quelles sont leurs inquiétudes ? Quelles questions se posent-ils avant de faire appel à vous ? Ça vous donnera plein d’idées de sujets à traiter.
  • Intéressez-vous à leur profil et à leur expertise : vous adressez-vous plutôt à des gens qui maîtrisent très bien votre domaine d’activité ou à des gens qui ont besoin de beaucoup d’explications ? Il est parfois nécessaire d’avoir un double discours : par exemple, si vous vendez un logiciel, vous n’allez pas expliquer les choses de la même manière à un directeur marketing et au DSI d’une entreprise qui recherche des informations techniques sur la sécurité de ce logiciel.
  • Ne parlez pas seulement de vos produits ou services : c’est l’erreur que font beaucoup d’entreprises sur le web. Communiquez sur les solutions que vous apportez autant que sur la manière dont vous résolvez les problèmes de vos prospects.

Imaginons par exemple que vous soyez un professionnel de la sécurité. Les gens qui ont besoin d’embaucher un agent de sécurité peuvent se poser une multitude de questions. Certaines sont proches de votre cœur de métier : comment savoir si un agent de sécurité est sérieux ? Quelle formation doit avoir un agent de sécurité ? Quels points faut-il vérifier avant d’embaucher un agent de sécurité (assurance, références, etc) ? Un agent de sécurité peut-il porter une arme ? D’autres questions peuvent être beaucoup plus éloignées, par exemple : « Comment organiser une soirée privée ? » (avoir un agent de sécurité à l’entrée peut permettre d’accueillir les invités dans de bonnes conditions tout en évitant les perturbateurs).

Les sujets pérennes, un atout pour votre référencement naturel

Il y a un type de sujet qui vous apportera du trafic sur le long terme : les thématiques qui se périment peu dans le temps. Vous pouvez bien sûr publier des actualités sur votre site mais pensez à les compléter par des informations qui seront encore valables dans un an ou deux (voire plus).

Par exemple, si vous êtes psychologue, il y a des questions que vos patients potentiels se posent aujourd’hui et se poseront encore demain : combien de temps dure une psychothérapie ? La psychothérapie est-elle efficace contre les phobies ?

Grâce à ce type de contenu, vous pourrez générer un trafic qualifié sur le long terme, même si vous traversez des phases où vous avez peu d’actualité à partager sur votre site.

Choisir ses mots-clés pour un bon référencement

Quand vous écrivez un article, ciblez un terme principal qui sera le sujet central de votre article. Ce terme devra apparaître dans le title de l’article (c’est le titre qui s’affichera dans les résultats de recherche sur Google), dans le gros titre de l’article, dans l’introduction et dans le contenu lui-même. Son emploi doit rester naturel : ne cherchez surtout pas à répéter le même mot ou la même expression d’une manière exagérée, cette technique ne fonctionne plus en référencement naturel et est même déconseillée aujourd’hui.

Définissez ensuite quelques termes secondaires qui viendront nourrir votre terme principal (ça peut être des synonymes, des façons différentes d’exprimer le sujet, des idées connexes) et apparaîtront dans votre contenu.

Pour chacun des termes, regardez son volume de recherche (combien de fois il est tapé chaque mois sur Google), par exemple à l’aide d’un outil comme Yooda Insight (il existe une version gratuite limitée) ou Google Keyword Planner. D’un point de vue SEO, il ne sert à rien d’écrire un article sur un terme que personne ne recherchera !

Si je reprends le thème « psychothérapie et phobie », mon terme principal pourrait être par exemple « soigner une phobie » et mes termes secondaires, « comment vaincre une phobie », « combattre une phobie », « thérapie phobie »…

2 – Optimisez le title et la meta description

Sur votre site web, vous avez peut-être la possibilité de définir pour chaque page un title et une meta description. Ce sont respectivement le titre et l’extrait qui s’affichent dans les résultats de recherche sur Google.

Le title doit idéalement faire entre 30 et 62 caractères pour ne pas être coupé par Google à l’affichage. Il joue un rôle important en référencement et doit donc contenir votre terme principal. Allez à l’essentiel et ne faites surtout pas de liste de mots-clés (« Thérapie phobie, soigner sa phobie, guérir une phobie » serait une très mauvaise balise title !). Garder à l’esprit que ce titre doit donner envie à un internaute d’aller sur votre site plutôt que sur un autre. Un titre comme « Comment soigner une phobie ? 3 thérapies pour guérir » pourrait par exemple être attrayant.

La meta description, quant à elle, n’influe pas sur le positionnement d’un site : en revanche, elle joue un grand rôle pour inciter l’internaute à cliquer sur votre lien. Visez entre 70 et 145 caractères qui seront visibles sur le moteur de recherche (vous pouvez cependant en écrire plus mais le texte risque d’être coupé). Google décide parfois, de son propre chef, de remplacer votre méta description par un extrait de votre page s’il estime que ça répond mieux à la demande de l’internaute.

Un outil gratuit comme ce simulateur de SERPs peut vous aider à vérifier la longueur de vos balises.

3 – Pensez à créer des liens

Depuis les débuts d’Internet, les liens constituent le moyen le plus naturel qui soit pour circuler d’une page à une autre. C’est vrai pour les visiteurs ; c’est vrai aussi en référencement naturel. Les moteurs de recherche se servent des liens pour explorer votre site. Il est donc important qu’ils puissent accéder facilement à toutes les pages.

  • Ayez un bon menu, qui donne accès à vos pages principales.
  • Lorsque vous créez une page, pensez aussi à y inclure des liens vers d’autres pages de votre site traitant de thématiques similaires.
  • Éviter de cacher des contenus dans les profondeurs de votre site (quand il faut cliquer sur un lien, puis un autre, et encore un autre, pour finalement arriver à une information, ce n’est pas idéal ni en termes d’expérience utilisateur, ni en termes de référencement naturel).

Les liens se créent aussi sur des sites externes : lorsque vous faites parler de vous à l’occasion d’un événement, lorsque vous êtes mentionné sur un autre site, n’hésitez pas à demander l’ajout d’un lien vers votre site. Ça crée une forme de bouche-à-oreille virtuel… et Google est capable d’en tenir compte : plus vous recevez de liens en provenance de sites de confiance, pertinents par rapport à votre univers professionnel, plus vous apparaissez vous-même comme une source d’information pertinente et digne de confiance, un atout pour votre référencement naturel.

4 –  Hiérarchisez vos articles

En tant que lecteur, vous préférez sûrement lire un texte aéré, avec de petits paragraphes et des sous-titres, plutôt qu’un gros pavé compact ! Hiérarchiser et structurer son contenu est un conseil SEO qui porte toujours ses fruits.

Sur votre site, vous pouvez sûrement ajouter ce qu’on appelle des balises <Hn> (h1, h2, h3…). Sur WordPress par exemple, elles s’appellent « titre 2 », « titre 3 » et sont accessibles lorsque vous rédigez un article.

Elles jouent un rôle important en référencement naturel car elles aident les moteurs de recherche à comprendre quelles sont les informations essentielles de votre article, les grands axes que vous traitez sur une page.

Quelques principes simples à respecter :

  • Utilisez ces balises uniquement pour des titres ou des sous-titres et non pour votre corps de texte.
  • Respectez la hiérarchie ! Non, nous ne sommes pas à l’armée… mais si le gros titre de votre article est un h1 (ce qui devrait être le cas), alors les sous-titres doivent être des h2 et si vous entrez encore plus dans le détail, il faudra utiliser des h3. Autrement dit, il ne doit pas y avoir de saut de niveau (passer d’un h1 à un h4 par exemple).
  • Utilisez ces balises pour des éléments importants de votre page, qui permettent vraiment de comprendre son sens. Par exemple, on n’utilisera pas de balise <Hn> pour un terme comme « Menu » ou « Informations »… car ce sont des mots trop vagues qui ne renseignent pas sur le contenu de la page.
  • Chaque balise <Hn> doit être unique (il ne faut pas répéter le même titre à plusieurs endroits).

5 –  Suivez vos performances SEO

Le référencement naturel n’est pas une science exacte et si vous rencontrez un jour quelqu’un qui vous promet une première position sur Google ou qui s’engage sur un délai très précis, fuyez à toutes jambes ! Il y a des fondamentaux qui permettent d’améliorer un site mais surtout, vous devez penser à suivre vos évolutions pour adapter votre stratégie en conséquence.

Un outil gratuit comme Google Analytics peut par exemple vous aider à voir quels sont les articles qui reçoivent le plus de trafic en provenance des moteurs de recherche, à mieux comprendre le comportement de vos visiteurs une fois qu’ils sont sur votre site (consultent-ils plusieurs pages ? Combien de temps passent-ils sur vos contenus ?). Un autre outil gratuit, Google Search Console, peut vous indiquer quels sont les termes entrés par les internautes sur les moteurs de recherche pour trouver vos pages, quelle est votre position moyenne sur ces termes…

Ça peut vous permettre de faire des ajustements dans le temps : par exemple, si vous vous apercevez que les internautes tapent souvent un même terme pour arriver sur une page de votre site, ça peut être intéressant de mettre à jour votre article pour proposer plus d’informations sur le thème en question. Remettre de vieux articles au goût du jour ou les enrichir peut être une vraie source de trafic.

Le référencement naturel, un travail continu

Le référencement naturel ne se limite évidemment pas à ces quelques conseils et il y en a tant d’autres à prendre en compte : la vitesse de chargement de vos pages, l’ergonomie de votre site sur les mobiles, l’architecture du site… Cependant, ces 5 optimisations simples à réaliser permettent déjà de partir sur de bonnes bases.

Avec du temps et de la motivation, il y a beaucoup de choses que vous pouvez apprendre à faire vous-même. Néanmoins, l’appui d’un professionnel du référencement peut s’avérer utile pour gagner du temps, pour bénéficier d’une vision technique et stratégique plus pointue ou encore pour trouver votre place sur le web quand vous évoluez dans un environnement extrêmement concurrentiel.

 

Entrepreneurs, vous avez maintenant toutes les clés en main pour améliorer votre SEO gratuitement et facilement. Vous pourrez ainsi gagner en visibilité et vous démarquer auprès de vos concurrents !

Merci à Marlène pour son partage d’expertise et ses bons conseils ! Retrouvez-la sur Twitter !

Pour en savoir plus sur le blogging, et retrouver tous ses conseils sur comment créer un blog et développer sa visibilité sur le web, n’oubliez pas de visiter NoTuxedo.com

Noter l’article

Partager votre vote !


  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 + 9 =


-+

Parlez-nous de vous

Faites-nous part de vos commentaires sur le site ou partagez avec nous l’histoire de votre entreprise.