• Tous les conseils pour créer, développer et protéger votre activité, un Blog proposé par HISCOX

Data : Quel impact sur le monde de l’entreprise ?

Data et entreprises, pour le meilleur et pour le pire? Toutes les entreprises en sont persuadées, la data est une nécessité.

74% des entreprises européennes classent la transition vers la data comme une top priorité pour leurs projets en 2015. L’information est aujourd’hui un enjeu stratégique. Les entreprises voient dans la data un moyen de  :

5068482201_79bfbc8ab6_z–       mieux maîtriser leur marché,

–       cibler de nouveaux prospects

–       cerner au mieux les attentes de leurs clients.

 

Le Big Data crée également de nouvelles opportunités, de nouveaux secteurs d’activité, de nouveaux métiers (la collecte, la vérification, le traitement, l’exploitation et l’archivage de données).

Mais que signifie réellement cette transition? Que doit-on vraiment attendre de la data ?

La data oblige les entreprises à se restructurer

La data permet à de nouveaux acteurs d’agréger des millions de parcours, de compétences et de profils pour en tirer des référentiels plus précis et mis à jour.

Cette hyper spécialisation entraîne les entreprises à externaliser de plus en plus leur parcours de recrutement.

Le secteur de l’emploi évolue à toute vitesse. La génération Z, issue du numérique, sait que l’emploi traditionnel est en voie de disparition. Les jeunes se voient plus facilement entrepreneurs et s’épanouissent dans des organisations au management plus horizontal, axé sur les relations humaines et plus sur le système hiérarchique.

Ces nouveaux talents savent se vendre, ils sont pleinement conscients de leur potentiel et savent qu’ils sont capables de trouver des opportunités à l’extérieur de l’entreprise. Cette nouvelle génération génère donc un turnover plus élevé au sein des entreprises qui doivent muter pour stimuler et capter les talents.

Les spécialistes de la data, égéries des recruteurs

La data crée de nouveaux métiers et par conséquent des besoins en recrutement pour les entreprises. Les spécialistes de la data : Architecte Big data, Chief data officer, Community manager, Data scientist, e-merchandise, experts en virtualisation sont encore peu connus et s’arrachent à prix d’or sur le marché de l’emploi. … Les professionnels du digital, du référencement sur internet de l’analyse et architecture des données sont des profils très recherchés.

37% des entreprises ont pour ambition d’embaucher un Chief Data / Digital Officer en 2016[1]. Il est en charge des projets de transformation Digitale et rattaché à la direction générale dans deux tiers des entreprises.

Repenser la relation avec les clients et les partenaires

Le big data permet aux utilisateurs métiers de prendre des décisions en utilisant les applications de leur département, en puisant dans des données déjà organisées, préparées et croisées par l’informatique. Le cloud, reposant sur des technologies ouvertes, influence la tendance à intégrer l’analytique encore davantage.

La data permet aux managers d’être plus mobiles et de repenser leurs relations avec les clients et partenaires avec pour objectif la qualité des services et la satisfaction client.

Pour plus de pertinence dans la sécurité

Selon une étude d’Intel Security, 28 % des incidents de sécurité dans les ETI et grandes entreprises proviennent d’attaques ciblées. Les raisons sont les suivantes :

– une trop faible intégration entre les solutions de sécurité informatique

– un délai trop long avant d’identifier et de comprendre la cyberattaque

– un manque de compétences expertes en cybersécurité.

Pour se protéger les entreprises devront adopter de meilleurs outils de détection et d’analyse, et davantage former les collaborateurs sur la détection des cyberattaques.

Les collaborateurs vont devoir faire évoluer leurs collectes de données. Il est indispensable de collecter les données les plus pertinentes dans le flow big data pour ensuite détecter et évaluer l’impact des incidents.

Startups vs grandes entreprises

Près de 27% des entreprises se disent confrontées à des concurrents provenant d’autres secteurs et 53% d’entre elles s’attendent à la concurrence de start-ups . La maîtrise du Big Data et des Analytics est aujourd’hui indispensable non seulement pour faire prospérer son activité, mais aussi simplement pour survivre à terme. Les startup, beaucoup plus réactives et flexibles s’adaptent mieux aux changements. Développeurs d’objets connectés, spécialistes de l’impression 3D, du big data ou de réalité augmentée… de multiples startups se développent sur ces créneaux en forte croissance.

Issues du numérique, si elles se révèlent des concurrents crédibles pour les entreprises, elles peuvent aussi être des partenaires performants pour aider les grandes entreprises à passer la barrière du numérique avec brio.

La data constitue donc une grande opportunité pour les TPE, PME et startup plus flexibles et aptes à s’adapter aux changements. Cependant les coûts à engager notamment en termes d’infrastructures pour supporter toutes ces données deviennent prohibitifs pour les petits acteurs.

Dans ce contexte comment vous adaptez-vous à l’invasion de la data ?

 

[1] baromètre « BCD2O », réalisé en partenariat avec AdobeCriteo, le cabinet de conseil en management de ressources humaines Digital Jobs, l’agence digitale Novedia et l’institut Novamétrie

Noter l’article

Partager votre vote !


  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

2 Commentaires

  1. Cet article est intéressant. Je viens de me lancer dans entrepreneuriat grâce à Victorine de gagner-argent.org. Mais en lisant cet article, je trouve que c’est assez logique de promouvoir le Data dans les entreprises. Merci pour cet article enrichissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 + 1 =


-+

Parlez-nous de vous

Faites-nous part de vos commentaires sur le site ou partagez avec nous l’histoire de votre entreprise.