• Tous les conseils pour créer, développer et protéger votre activité, un Blog proposé par HISCOX

Crowdfunding : l’engagement des Français sera plus fort en 2015

Financement d’une startup, restauration d’une œuvre d’art, préparation d’une salade de Screen Shot 2015-01-08 at 14.50.33pommes de terre à 55 000 dollars… Le financement participatif a eu le vent en poupe en 2014 comme l’illustre le lancement par ce biais de projets créatifs voire même farfelus. 

Dans une période où l’économie est incertaine et les financements délicats à obtenir, le crowdfunding facilite la création de projets et d’entreprises grâce, notamment, à des plateformes de récolte de dons sur internet. Cette tendance est actuellement à la hausse.

Un marché pesant 10 milliards de $

Alors que jusqu’à présent, seuls 7% de Français déclarent avoir utilisé une plateforme de financement participatif, le marché mondial du crowdfunding vient de dépasser, en 2014, la barre des 10 milliards de dollars. Selon l’Observatoire du crowdfunding, 23% des Français envisageraient désormais de participer à ce type de projet en 2015.*

Les tendances 2015 : révolution du collaboratif et implication des marques

Les entreprises issues de l’économie collaborative ont explosé en 2014. La réussite de startups telles que Airbnb, Blablacar ou plus récemment, les débats engendrés sur plusieurs marchés par l’application Uber, illustrent non seulement une révolution des modes de distribution, mais aussi de consommation et de financement. Le marché français semble porteur.

Les internautes sont devenus des « consommacteurs » prêts à tout pour échapper à la crise et n’hésitent plus à se rassembler en communautés engagées pour satisfaire leurs besoins de plus en plus accrus.

La valeur d’usage a pris le pas sur la valeur de possession : Aujourd’hui, les consommateurs n’achètent plus uniquement dans le but de posséder mais surtout d’utiliser. Dans ce contexte, ils aiment prendre part au développement d’un projet et donner leurs avis aux marques ou entreprises afin d’améliorer les services et les personnaliser.

Les plateformes collaboratives s’inscrivent dans cette tendance car le digital a renforcé les valeurs de partage et de solidarité entre les êtres humains, tout en enlevant certaines barrières au développement telles que la distance géographique ou l’accès aux données.

Pour beaucoup, le lien social est ainsi renforcé de manière virtuelle entre les individus, et le crowdfunding fait parti de cette révolution collaborative.

Les grandes entreprises et marques n’hésitent plus à se lancer dans l’aventure crowdfunding, car elles tentent de montrer, notamment dans le cadre de leur stratégie RSE, qu’elles sont attachées à ces valeurs de partage et de soutien aux lancements de projets. Cette démarche, qui part d’une tendance sociétale, vise certes à améliorer leur capital sympathie auprès de leur public mais aussi à donner corps à des projets portés par les salariés.

Google est l’un des investisseurs les plus actifs dans le secteur du financement participatif. Intersport a également lancé sa propre plateforme de financement dédiée au sport : Sponsorise.me.

Autre tendance, certaines entreprises n’hésiteront plus à l’avenir à faire appel au crowdfunding pour le lancement d’un produit ou d’un service. Par exemple, Warner Bros s’était décidé en 2013 à produire le film Veronica Mars suite à l’engouement des fans sur Kickstarter qui avait réuni plus de 5,7 millions de dollars pour financer le projet. * Sony s’essaye au crowdfunding pour lancer des prototypes de montres ou de cadenas intelligents.

Le financement participatif peut être également porté par les salariés d’une entreprise pour des projets individuels ou collectifs, comme par exemple l’initiative des salariés de Nice Matin qui ont lancé un appel aux dons pour racheter leur journal au bord de la faillite.

Enfin, une démocratisation de la collecte de fonds par des associations sur les plateformes de crowdfunding est également à prévoir pour 2015, comme le montre le lancement d’Hello Asso qui permet aux organisations à but non lucratif de garantir une collecte de fonds sans bénéfices de commission.

Les conseils Hiscox pour financer votre projet

Avant de lancer votre entreprise par le biais d’une initiative de crowdfunding, il est important de réfléchir à une stratégie et un plan d’actions précis. Le service ou produit proposé doit être innovant et se démarquer des autres si vous souhaitez donner envie aux internautes d’investir dans votre projet.

Dans le cadre d’un financement participatif, ne voyez pas vos investisseurs comme de simples donneurs d’argent, mais également comme une communauté qui croit en vos idées et souhaite prendre part à votre projet. Il ne faut pas hésiter par la suite à les faire participer autrement que financièrement afin de leur donner encore plus d’importance (participation à la prise de décision dans l’entreprise, intérêts et avantages sur les produits et services,etc…). En effet, la notion d’échange représente un élément important du concept de crowdfunding.

Il est d’autre part important d’évaluer les risques auxquels vous vous exposez dans le cadre de votre nouvelle activité. La souscription d’une assurance professionnelle adaptée permet de préserver les relations commerciales que vous entretiendrez avec vos clients, d’exercer sereinement votre activité, et d’assurer le développement de votre entreprise.

Après avoir défini vos objectifs, votre plan d’actions et avoir anticipé les risques, vous êtes prêt à vous lancer. Plusieurs plateformes de financement participatif offrent des services plus ou moins équivalents.

La simplicité et le coût abordable de l’opération sont les principaux motifs qui incitent les créateurs de projets à demander de l’aide grâce aux plateformes de crowdfunding. Elles représentent un outil d’aide à la création formidablement simple et efficace qui vous fera gagner du temps et de l’argent. De plus, la communauté qui en découlera pourra vous permettre de trouver des partenaires qui pourront vous accompagner dans vos projets de manière ponctuelle ou durable.

 

*Sources

http://www.cbanque.com/actu/49373/crowdfunding-un-quart-des-francais-envisagent-de-participer-en-2015

http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-120542-crowdfunding-quelles-perspectives-en-2015-1079313.php

http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18629985.html

 

Noter l’article

Partager votre vote !


  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 + 6 =


-+

Parlez-nous de vous

Faites-nous part de vos commentaires sur le site ou partagez avec nous l’histoire de votre entreprise.