• Tous les conseils pour créer, développer et protéger votre activité, un Blog proposé par HISCOX

Création d’entreprise : 5 conseils pour réaliser une étude de marché

L’idée sommeille en vous depuis quelques temps : vous souhaitez lancer votre entreprise ! Vous avez trouvé l’idée, votre entourage vous encourage à sauter le pas mais une question subsiste…. Pourrez-vous véritablement évoluer dans ce marché ? Pour avoir la réponse, vous allez devoir réaliser une étude de marché. Ce travail méthodique de collecte et d’analyse d’informations va vous permettre d’identifier le marché sur lequel vous souhaitez vous positionner. Vous pourrez prendre les meilleures décisions marketing affiner votre stratégie sur la base de ces éléments.

Voici 5 conseils pour réussir cette étape et commencer votre aventure entrepreneuriale dans les meilleures conditions. 

1 – Définissez votre/vos objectif(s)

Le but de toute étude de marché est de rendre votre entreprise à la fois plus compétitive et plus rentable. C’est pourquoi, avant de commencer toute démarche, il est important pour vous de définir votre ou vos objectifs. Quelle est votre problématique ? Que souhaitez-vous démontrer à travers cette étude ? Quels résultats avez-vous besoin d’obtenir pour montrer que votre projet est viable ? C’est en vous posant ces questions que vous arriverez ensuite à définir votre prochaine étape et à ne manquer aucune information susceptible d’être pertinente pour votre résultat final.

2 – Documentez-vous

Si vous voulez réussir votre étude de marché, la première chose à faire est de vous documenter, justement, sur le marché que vous souhaitez pénétrer. Vous devez en connaître et comprendre tous les rouages. Il vous faut être incollable sur le sujet. Qui en sont les acteurs principaux ? Quelle est la taille de ce marché ? Sa croissance ? Sa rentabilité ?

Ces informations vous permettront d’adapter votre stratégie si besoin.

Pensez également à analyser vos concurrents directs et indirects, les fournisseurs avec lesquels vous seriez susceptible de travailler à l’avenir, mais aussi les modes et circuits de distribution utilisés généralement et leurs coûts. Enfin, n’oubliez pas de vous intéresser aux réglementations en vigueur dans votre marché.

L’abonnement à une revue spécialisée peut être judicieux.

3 – Rencontrez votre public et apprenez à le connaître

Si vous êtes sur le point de lancer votre entreprise, soyez présent sur le terrain pour rencontrer vos futurs clients et connaître leurs besoins et habitudes de consommation.   Cette étape est pour vous le meilleur moyen de tester votre offre. Vous pourrez ainsi l’adapter, si besoin, pour mieux toucher votre cible.

Il est donc important de réaliser des études qualitatives (entretiens en face à face, réunion de groupe…) auprès d’un nombre restreint de personnes pour recueillir leurs avis sur votre offre et mieux comprendre leurs habitudes d’achat. C’est l’occasion de poser des questions ouvertes, de pouvoir laisser votre public interagir librement et de confronter leurs idées.

Vous pouvez également choisir de réaliser une étude quantitative afin de pouvoir mesurer et quantifier les grandes tendances de votre marché. Cela vous permettra notamment de déterminer et connaître les chiffres clés de votre marché, de déterminer un chiffre d’affaires prévisionnels, d’estimer un prix de vente ainsi qu’un nombre de clients potentiels.

4 – Pensez au potentiel de votre zone géographique

L’implantation de la future entreprise ne peut être négligée, d’autant plus si vous prévoyez d’ouvrir un espace de vente physique. Vous devez tout d’abord repérer les lieux où sont implantés vos futurs concurrents.

Egalement, posez-vous les bonnes questions : le public dans cette zone géographique a-t-il besoin de votre service ou entreprise ? Est-ce cohérent de proposer tel produit à cet endroit ?  Tenez compte des clients de proximité ! Pour mieux connaître le potentiel dans la zone géographie choisie, n’hésitez pas à contacter vos voisins, amis ou relations et à observer leurs comportements d’achat. Lorsque vous analysez votre marché, pensez à noter la provenance de votre clientèle. Il est également possible d’envisager de faire de la publicité directe et gratuite pour mieux sonder les réactions dans votre région. Enfin, le web regorge d’un nombre insoupçonnable d’informations, alors faites-en bon usage.

5 – Demandez de l’aide pour réaliser votre étude de marché

Que cela soit pour réaliser votre étude de marché, administrer un questionnaire, analyser les résultats ou encore la rédaction, vous aurez besoin d’aide extérieure afin d’avancer au mieux.

Des formations sont par exemple proposées par de nombreux organismes comme les chambres de commerce ou les boutiques de gestion. Ils sont également aptes à assurer un suivi de votre étude. Si votre budget vous le permet, mais aussi en fonction de la taille de votre marché, vous pouvez également vous rapprocher de professionnels du marketing ou de « junior entreprise » (elles sont implantées au sein des écoles et universités et vous ferez alors appel à des étudiants).

Il existe de nombreux sites et outils qui vous aideront à créer et mettre en place votre étude de marché, mais ces quelques conseils devraient vous aider à y voir plus clair et à partir sur de bonnes bases. N’oubliez pas que le savoir est la clé et qu’une étude de marché demande du temps. Enfin, sachez que de nombreux professionnels sont là pour vous aider, quel que soit votre domaine.

Nous vous invitons notamment à découvrir le témoignage de Reem Ahmad, cliente Hiscox et fondatrice de R&D CONSULTANCY. Ce cabinet spécialisé dans le marketing entrepreneurial intervient à toutes les phases de la création d’entreprise, de la réalisation d’étude de marché aux conseils en marketing stratégique.

Elle nous explique pourquoi, en tant qu’entrepreneure, elle a choisi de souscrire à l’assurance responsabilité civile professionnelle d’Hiscox :

« J’ai choisi Hiscox pour la simplicité de la souscription en ligne. De grands acteurs que je considère comme référents ont choisi cette assurance, cela a confirmé mon choix.

On ne se rend vraiment compte de l’intérêt d’une assurance qu’au moment où on subit un sinistre. C’est ce qui m’est arrivé il y a deux ans. »

Découvrez la suite de son témoignage sur Hiscox.fr

Noter l’article

Partager votre vote !


  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 + 4 =


-+

Parlez-nous de vous

Faites-nous part de vos commentaires sur le site ou partagez avec nous l’histoire de votre entreprise.