• Tous les conseils pour créer, développer et protéger votre activité, un Blog proposé par HISCOX

Qu’est-ce que le coaching pour les entrepreneurs ?

Le 10 juin dernier, nous organisions une session Google Hangout sur les  enjeux et démarches  de la création d’entreprise en compagnie d’experts de l’entreprenariat.

Parmi ces experts Jerôme Hoarau : Co-fondateur de La-Semaine.com et de creaprezent.fr, il est également auteur d’ouvrages sur l’efficacité professionnelle et le leadership. Découvrez son regard avisé sur le monde de l’entreprise et plus particulièrement sur le coaching des entrepreneurs. 

–       Comment vous est venue l’idée de devenir coach pour entrepreneurs ?

Ce n’était pas un objectif que je m’étais fixé, en règle générale j’avance par opportunité et je sais les saisir. J’ai commencé une activité au sein d’un incubateur à la fin de mes études. Il m’a beaucoup apporté. Ensuite je me suis lancé dans une activité de blogging autour de l’entrepreneuriat avec Pourquoi-entreprendre.fr. En tant que bloggeur, j’ai été amené à rencontrer beaucoup d’entrepreneurs et me suis rendu compte qu’ils se posaient énormément de questions. Mais c’est une rencontre avec des coachs entrepreneurs qui m’a décidé à amorcer une formation de coaching. Aujourd’hui, je propose des programmes d’entraînements soft skills liés à l’intelligence émotionnelle, relationnelle, inter et intra personnelles.

–       Comment se déroule un coaching ?

Au départ, une première séance de 60 minutes a pour but de clarifier les objectifs. Nous déterminons des exercices d’entraînement et de mise en situation pour faire émerger le potentiel de l’entrepreneur. Il s’engage sur des actions concrètes pour atteindre des objectifs.
Entre les séances, le client réalise ses objectifs et ses défis. Il est important de programmer des sessions toutes les 2 semaines pour être dans la dynamique de mouvement, comme le dit la loi de Parkinson : « Tout le travail tend à se dilater pour occuper tout le temps disponible ».
Il faut compter 5 séances minimum pour voir une progression, mais idéalement 10 à 12 séances sont recommandées.
L’objectif est de rendre l’entrepreneur autonome et qu’il n’ait plus besoin du coach.

Le prix est abordable, il existe pour engager la personne, c’est un investissement sur soi-même. De plus, les tarifs pour particuliers sont différents des tarifs pour entreprises.

–      Pour quels motifs les entrepreneurs viennent-ils consulter ?

Principalement pour 2 motifs :
– La prise de parole en public (présentation d’un pitch, animation de conférences…)
– L’efficacité professionnelle et le leadership. Il s’agit d’entrepreneurs souhaitant prendre les meilleures décisions, impulser un changement, booster leurs performances, ou motiver leurs équipes.

Parfois en cours de coaching, on peut détecter d’autres problématiques qu’on sera amené à gérer : par exemple la confiance en soi, des soucis familiaux… Nous restons dans une vision assez systémique. 

–       Quelles sont les questions les plus fréquentes ?

Elles sont variées, mais on retrouve souvent celles-ci :
– Comment prendre les meilleures décisions ?
– Comment gagner en confiance en soi ?
– Comment booster mes performances au quotidien et moins procrastiner pour délivrer plus et mieux ?
– Est-ce que je continue ou j’arrête mon activité ?
– Ca marche bien mais j’ai des objectifs plus ambitieux, j’ai besoin de développer encore mon chiffre d’affaire ?
– Comment travailler mon attitude, ma posture, mon état d’esprit ?
– Comment vendre mon idée ?
– Comment progresser
et développer mes compétences ?

–      Quelles sont les contraintes et les inconvénients du métier d’entrepreneur ? Comment les contourner ?

Lorsque l’on travaille en solo, le principal inconvénient est d’être livré à soi-même. Il est indispensable d’avoir une autodiscipline suffisante, de se fixer des délais, d’être dans une dynamique d’action. Et il faut prendre les décisions tout seul.

Lorsque l’on travaille en équipe, les contraintes peuvent venir du fait qu’il n’est pas toujours évident de se mettre d’accord. Les rythmes de vie ne sont pas toujours compatibles.

Dans les deux cas, des contraintes viennent de l’incertitude financière. Rien n’est garanti et on doit naviguer dans l’inconnu, s’adapter à toutes situations et faire preuve de résilience. Il faut prendre de gros risques avec la potentialité de mener à un échec. Mais c’est aussi une stimulation par le défi.

Comment les contourner ? : avec un coach (rires !!!)

Pour les entrepreneurs en solo, il est essentiel de sortir régulièrement de rejoindre des réseaux d’entrepreneurs dans le but d’échanger et de s’entraider.

Pour ceux qui travaillent en équipe : avant de se lancer, il est capital de se fixer des règles vs les horaires, les règles de bon fonctionnement en interne.

Pour les aspects financiers et les risques, les entrepreneurs sont obligés de naviguer dans le chaos, il faut faire avec et par conséquent miser sur ses ressources internes, cultiver une auto discipline, un optimisme, de la créativité et de l’adaptabilité.

–       Quelles sont les meilleures habitudes à prendre pour réussir en tant qu’entrepreneur ?

Reggie Rivers a animé un TedX dans lequel il disait : « pour atteindre ses objectifs, il ne faut pas se focaliser sur eux ». Bruce Lee lui disait : « les objectifs ne sont pas toujours fait pour être atteints, mais pour donner une direction à nos actions ».

Le message c’est qu’il faut se fixer des objectifs pour dessiner une direction certes, mais il ne faut pas être omnibulé par les objectifs. Le risque est sinon de consommer tout son temps et son énergie. 

–      Comment devenir un entrepreneur influenceur ?

Pour devenir un entrepreneur influenceur, il faut créer et partager un maximum du contenu pertinent dans la régularité sur un sujet spécifique qui impacte les autres.  Cela permet d’asseoir sa crédibilité et de devenir référent. Pour moi, le déclic dans ma carrière s’est fait en co-rédigeant l’ouvrage « Le réflexe Soft Skills » aux éditions Dunod.
Des réalisations concrètes viennent justifier l’expertise.
 

–       Quels conseils en communication donneriez vous aux entrepreneur ? (Réseaux sociaux, blog, salons, conférences, …)

Je suis personnellement actif sur Facebook, Twitter et Linkedin. J’aime beaucoup l’écriture et la vidéo, ce sont des moyens qui me conviennent.
L’accumulation d’actions quotidiennes de qualité dans la persévérance c’est ce qui fait le buzz. Plus on produit, plus on augmente les chances d’être entendu.
La condition est que la communication soit authentique selon un moyen de communication adéquat (dessin, vidéo, écriture…). Il ne faut surtout pas copier des recettes toutes faites.

 

–       Faut-il être un bon orateur pour être un bon entrepreneur (pitch, événement…) ?

Le fait de savoir bien s’exprimer aide à vendre son idée lors de pitch ou d’événements mais aussi à communiquer avec ses associés, ses partenaires et même avec soi-même (s’écouter pour savoir ce qui nous intéresse vraiment).
Il n’y a pas de bon ou de mauvais orateurs, ça se cultive. Il est important de s’entourer de profils complémentaires.
A compétences égales, le fait de bien communiquer pour partager ses idées  peut faire la différence.

En conclusion voici un mantra que je me suis créé : « Un leader est, un entrepreneur fait, et un leader entrepreneur est ce qu’il fait et fait ce qu’il est ». En étant dans une dynamique de productivité le risque est de vouloir délivrer tout en s’oubliant ce qui peut nous placer dans un rôle qui ne nous correspond pas. Il est essentiel d’être en cohérence avec soi tout en étant en mouvement et en action

Merci à Jérôme pour cet interview !

Jerome Hoarau SME

Noter l’article

Partager votre vote !


  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

1 commentaire

  1. Difficile de ne pas être obnubilé par les objectifs lorsque l’on est entrepreneur. Je pense qu’il veut dire qu’il faut rester bienveillant à 360° autant pour soi-même que pour ses équipes.
    Les résultats, cela compte ; surtout lorsque ce sont des objectifs financiers 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 + 6 =


-+

Parlez-nous de vous

Faites-nous part de vos commentaires sur le site ou partagez avec nous l’histoire de votre entreprise.