• Tous les conseils pour créer, développer et protéger votre activité, un Blog proposé par HISCOX

Auto entrepreneur, bénéficiez, vous aussi, d’une aide à la formation !

Lorsqu’il est question de formation, on pense d’abord aux salariés et rarement aux micro-entrepreneurs. Il s’agit cependant d’une ressource indispensable pour les créateurs d’entreprises. Ainsi, la question de l’aide à la formation des auto-entrepreneurs se pose.

Et pourtant, en tant qu’auto-entrepreneur, vous pouvez, vous aussi, faire financer vos formations professionnelles continues. Pour en savoir plus, suivez le guide !

La Formation Professionnelle, un droit pour les auto-entrepreneurs

Comme tous les auto-entrepreneurs, en même temps que vos cotisations sociales URSSAF, vous réglez une Contribution pour la Formation Professionnelle (CFP) à un organisme collecteur, un Fond d’Assurance Formation. Elle équivaut à un pourcentage de votre chiffre d’affaires qui varie selon votre activité. Et vous donne donc droit à des formations.

Aide à la formation auto entrepreneur, comment en bénéficier ?

Identifiez l’organisme collecteur à contacter

Le Fonds d’Assurance Formation (FAF) à solliciter pour une prise en charge de votre formation dépend de votre activité. Pour savoir de quel FAF vous dépendez, référez-vous au code NAF (Nomenclature d’Activités Françaises), délivré par l’Insee à la création de votre entreprise.

Les 3 principaux FAF sont les suivants.

  • Commerce : l‘AGEFICE (Association de Gestion du Financement de la Formation des Chefs d’Entreprises.
  • Prestations de services ou professions libérales : le FIFPL (Fonds interprofessionnel de la f Formation des Professions Libérales).

Renseignez-vous sur les formations prises en charge

Les offres de formation réalisées par des organismes publics ou privés ne manquent pas ! A vous de bien déterminer le type de formation souhaité, le niveau de compétences déjà acquis en ce domaine et sa durée en fonction de vos obligations professionnelles. Sans oublier le budget que vous êtes prêt à y consacrer.

Sachez que toutes les formations ne sont malheureusement pas prises en charge par les FAF que ce soit partiellement ou complètement.

En effet, tous les ans, chaque secteur d’activité (commerce, professions libérales, artisanat) définit une fourchette de financement consacrée à la formation de ses adhérents. Sur le site internet de votre FAF, vous trouverez les montants alloués, ainsi que les formations prioritairement financées, leur durée minimale et maximale.

Attention : si votre chiffre d’affaires au cours des 12 derniers mois précédant votre demande est nul, vous ne bénéficierez d’aucun financement. Pour les commerçants, artisans et les prestataires de services, il faudra attendre la fin de la première année d’activité pour que les droits soient ouverts.

Constituez votre dossier de prise en charge de votre formation

Si la formation que vous avez retenue est susceptible d’être prise en charge par votre FAF, téléchargez un dossier sur son site internet. La liste complète des documents à fournir y sera également précisé. Généralement, il vous sera demandé une attestation URSSAF de versement de la contribution au fond d’assurance formation en question, le programme de formation ainsi que le devis ou la convention fourni par l’organisme de formation sélectionné. Certain fonds demandent en complément une lettre de motivation, afin d’évaluer l’adéquation entre la formation choisie et les besoins du secteur d’activité. Les critères de prise en charge varient d’un FAF à l’autre et parfois de votre durée d’affiliation.

4 à 6 semaines sont nécessaires au FAF pour traiter votre dossier. Généralement, il est instruit par le service dédié à la formation ou peut, dans certaines conditions, passer en commission en votre présence. Passé ce laps de temps, vous recevrez une réponse notifiant les modalités d’acceptation de la prise en charge de la formation ou les raisons de son refus.

Se faire rembourser

Attention, vous allez devoir avancer le règlement de la formation car vous serez remboursé par votre FAF à l’issue de son déroulement et après lui avoir adressé une attestation de présence et une facture de l’organisme de formation portant la mention réglée. Comptez un certain temps avant de percevoir le remboursement.

 

 

Le conseil Hiscox

Se former, c’est investir dans son avenir. Souscrire une Responsabilité Civile Professionnelle, c’est se prémunir aujourd’hui contre les risques entourant votre activité.

Noter l’article

Partager votre vote !


  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 + 8 =


-+

Parlez-nous de vous

Faites-nous part de vos commentaires sur le site ou partagez avec nous l’histoire de votre entreprise.