• Tous les conseils pour créer, développer et protéger votre activité, un Blog proposé par HISCOX

Quelle assurance pour un micro-entrepreneur ?

Lorsqu’on décide de se lancer en tant que micro-entrepreneur (ex auto-entrepreneur) de nombreuses questions d’ordre administratif émergent rapidement. « Faut-il assurer une micro-entreprise ? » est l’une des plus fréquentes. Faire l’impasse sur l’assurance peut sembler être une bonne solution à court terme pour économiser quelques charges. Mais sur le long terme, les nombreux risques auxquels vous serez confronté en tant qu’entrepreneur peuvent avoir un impact encore plus grand sur votre trésorerie.

L’assurance est-elle obligatoire pour les micro-entrepreneurs ?

A l’inverse des salariés, en tant que micro-entrepreneur, vous êtes responsable de vos actes professionnels, et des dommages causés dans le cadre de votre activité. Il est donc primordial, dès la création de votre micro-entreprise, de prendre conscience des risques qu’implique l’exercice de vos fonctions.

Créer son entreprise dans certains domaines d’activités spécifiques peut rendre obligatoire la souscription à une assurance. En effet, certaines activités sont encadrées par des lois qui l’imposent. C’est par exemple le cas pour certaines professions dans l’immobilier, le bâtiment, les agences de voyages et pour les métiers impliquant l’usage de véhicules. Pour savoir si votre activité est soumise à une obligation de souscription, vous pouvez vous renseigner auprès de votre CCI ou de votre Chambre des métiers.

Dans le cadre d’une activité impliquant une prestation de service, une assurance professionnelle n’est pas obligatoire pour se lancer, mais est fortement conseillée, afin de ne pas subir les conséquences d’accidents et de litiges liés à votre pratique professionnelle.

Quelle assurance choisir en tant que micro-entrepreneur ?

La Responsabilité civile professionnelle (RC Pro)

L’assurance Responsabilité Civile Professionnelle protège votre entreprise des risques professionnels que vous pourriez rencontrer avec vos clients. Elle vous couvre contre les dommages pouvant être causés par lors de vos prestations. Des offres sur-mesure existent, et s’adaptent à votre chiffre d’affaires et à votre secteur d’activité.

Concrètement, quels peuvent être les risques encourus lors de vos prestations de services ?

  • Retard accidentel dans votre prestation : vous n’arrivez pas à livrer un projet en temps et en heure, ce qui empêche votre client de conclure un marché ou de commercialiser ses produits. Il réclame l’indemnisation du manque à gagner.
  • Faute, erreur ou omission : vous installez du matériel chez un client, non conforme aux capacités techniques du lieu. Ce matériel cause un sinistre, et votre client se retourne contre vous pour obtenir réparation.
  • Violation des droits de propriété intellectuelle (droits d’auteur, logos, marques, images) : suite à une prestation impliquant la création d’un logo, votre client est mis en cause car son logo est trop proche d’un logo déjà existant. Il vous réclame des dommages et intérêts.

Votre assurance responsabilité civile professionnelle est une véritable sécurité pour votre trésorerie. En cas de litige avec un client, elle vous évite de prendre en charge les conséquences financières des dommages causés lors d’une prestation de services.

Responsabilité civile exploitation (RCE)

En complément à votre RC Pro, qui vous couvre contre les dommages pouvant être causés lors de la réalisation de vos prestations de services, la RCE vous protège contre les conséquences financières des dommages corporels, matériels ou immatériels qui pourraient être causés à des clients ou des tiers en dehors de l’exercice de votre activité.

Concrètement, dans quels cas suis-je couvert(e) par ma Responsabilité Civile Exploitation ?

  • Dommages corporels : vous organisez dans les locaux de votre entreprise une réunion avec vos clients. Un morceau du faux plafond tombe et assomme l’un des invités. Comme vous l’avez accueilli dans vos locaux, vous êtes responsables du dommage corporal subi et votre RCE prend en charge l’indemnisation du préjudice corporel.
  • Dommages matériels : lors d’une visite de prospection, vous marchez accidentellement sur le câble d’alimentation de l’ordinateur de votre prospect et faites tomber son écran. La Responsabilité Civile Exploitation pourvoira aux frais de réparations.
  • Dommages immatériels : votre expert-comptable vous rend visite dans vos locaux. A cause du temps pluvieux, le sol de votre entrée est glissant. Malheureusement, à son arrivée votre expert-comptable perd l’équilibre et se blesse. Son état nécessite un arrêt de travail d’une durée de 3 mois. Exerçant une profession libérale, l’arrêt de travail entraine une perte de revenue pour votre expert-comptable. Ce préjudice financier (dommage immatériel consécutif à un dommage corporel) sera couvert par votre Responsabilité Civile Exploitation.

Si la différence entre RCE et RC Pro reste confuse, n’hésitez-pas à consulter notre article ici.

L’assurance des biens et marchandises

Matériel informatique, audiovisuel, événementiel… Le matériel que vous utilisez dans le cadre de la réalisation de vos prestations de services doit être protégé grâce à une assurance Tous risques matériels. Celui-ci sera couvert en tous lieux, et même en cours de transports, contre les risques suivants : casse, vol, vandalisme, dégât des eaux, incendie, dommages électriques, catastrophes naturelles, catastrophes technologiques, attentats, actes de terrorisme.
En cas de sinistre, il est important d’être accompagné par un assureur qui garantit la continuité de votre activité et limite au maximum l’impact sur la prestation à délivrer.

En cas de détérioration de votre matériel de travail, vos biens peuvent même être indemnisés en valeur à neuf s’ils ont moins de trois ans, ce qui vous permet de remplacer votre matériel sans dévaluer votre investissement initial.

Des exemples concrets de sinistres liés au matériel professionnel ?

Lors d’un tournage, votre société de production est victime d’un vol de caméras. Vous êtes indemnisé et les frais de location ou d’expédition des caméras pour continuer le tournage sont pris en charge.

Vous êtes micro-entrepreneur, vous vendez des biens, et ceux-ci sont stockés chez vous, mais subissent des dommages. Une assurance « tous risques matériel » est nécessaire pour couvrir vos marchandises et ne pas assumer seul le coût lié au vol ou à leurs détériorations.

L’assurance cyber-sécurité

L’un des risques auxquels votre micro-entreprise peut aussi être exposée est la cyber-attaque. En effet, il n’y a pas que les grandes entreprises qui se font régulièrement attaquer. Les petites entreprises et micro-entreprises sont également visées par les hackers, car celles-ci sont souvent moins armées pour se défendre, et donc plus vulnérable. Et il est vrai qu’une cyber-attaque ou même simplement la perte de votre ordinateur portable sont susceptibles d’exposer votre entreprise à une multitude de coûts et de pertes.

Une assurance professionnelle pour vous protéger des cyber risques vous couvre contre les risques liés à l’exposition de vos données sensibles (numéros de carte bancaire, secrets commerciaux…) et de vos systèmes informatiques. La réputation et la pérennité de votre micro entreprise doivent être protégées face au piratage informatique.

Assurer ma micro-entreprise : à quel coût ?

Malgré les idées reçues, le montant des cotisations d’assurance micro-entrepreneur restent modéré. Elles sont calculées en fonction de plusieurs critères :

  • Le chiffres d’affaires réalisé,
  • Les risques liés à votre activité,
  • Les garanties choisies.

Qui contacter pour m’assurer ?

Vous hésitez entre plusieurs offres d’assurances professionnelles et aimeriez bénéficier de conseils personnalisés ? Découvrez notre test en ligne « Assurance Profiler » vous pouvez décrire votre entreprise, vos risques potentiels et nous vous aiderons à identifier les couvertures d’assurances professionnelles adaptées à votre profil. Vous pouvez également demander un devis en ligne sur notre site internet, et bénéficier des conseils de nos experts en les appelant du lundi au vendredi, entre 8h30 et 19h au 08 00 60 20 16.

Noter l’article

Partager votre vote !


  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 + 4 =


-+

Parlez-nous de vous

Faites-nous part de vos commentaires sur le site ou partagez avec nous l’histoire de votre entreprise.