• Tous les conseils pour créer, développer et protéger votre activité, un Blog proposé par HISCOX

5 étapes pour se lancer comme micro-entrepreneur naturopathe

La naturopathie est, selon l’OMS, « un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ». Cette discipline est classée parmi les médecines traditionnelles mondiales. Les naturopathes sont des spécialistes du bien-être. Ils dispensent des conseils en gestion du stress, en qualité de sommeil, en alimentation et en activité physique. Ils utilisent des techniques de soins naturelles, et soignent avec des compléments nutritionnels, des plantes, des huiles essentielles, des massages et des exercices de relaxation. Vous êtes convaincu du pouvoir des médecines alternatives et naturelles ? Pourquoi ne pas lancer votre micro-entreprise en tant que naturopathe ?

Pour vous lancer en tant que naturopathe, suivez le guide !

Pour chaque patient, le naturopathe réalise un bilan personnalisé. Lorsqu’il intervient en prévention d’une maladie, il peut utiliser l’exercice physique, la psychologie, la diététique et la relaxation. Lorsque ce spécialiste est sollicité en période de soins, ses alliés sont l’oligothérapie, l’aromathérapie, la phytothérapie, les massages non médicaux, les techniques respiratoires, la réflexologie et l’hydrologie.

Quelles sont les compétences et qualités indispensables au naturopathe ?

  1. Avoir une bonne capacité de discernement et de jugement pour comprendre au mieux les besoins thérapeutiques de ses patients.
  2. Avoir le goût pour le contact humain et avoir une facilité à communiquer afin d’établir une relation de confiance avec ses patients.
  3. Posséder les connaissances scientifiques nécessaires (biologie, psychologie, aromathérapie, phytothérapie, diététique, massages, oligothérapie, réflexologie, hydrologie…). Vous n’avez pas besoin de maîtriser l’ensemble de ces techniques pour vous lancer, vous pouvez simplement vous spécialiser dans les pratiques qui vous semblent les plus pertinentes.

Étape 1 : suivez une formation en naturopathie

S’il est vrai que la profession de naturopathe peut être exercée sans diplôme, il est crucial de vous former aux différentes techniques de soins utilisées en naturopathie.

De nombreuses formations s’offrent à vous. En effet, certaines universités de médecine et de psychologie proposent des cursus avec une spécialisation en naturopathie. Des écoles spécialisées existent également, tout comme des formations à distance.

Pour trouver la formation qui vous correspondra le mieux, nous vous invitons à consulter les sites internet de la Fédération Française des Écoles de Naturopathie (FENA), du Syndicat des Spécialistes de la Naturopathie (SPN) et de l’Organisation de la Médecine Naturelle et de l’Éducation Sanitaire (OMNES).

Étape 2 : réalisez une étude de marché et élaborez votre business plan

Vous êtes décidé à vous lancer dans la naturopathie, mais la question subsiste : pourrez-vous vraiment évoluer dans ce marché ? Une étude de marché vous permettra de répondre à cette question.

Indispensable pour avoir une vision d’ensemble de votre stratégie, il est également primordial d’élaborer votre business plan. Ce dossier vous permettra de suivre les résultats de votre micro-entreprise et de structurer votre projet. Vous pouvez retrouver ici les 10 étapes à intégrer dans votre business plan et ici ce que doit contenir votre business plan.

A combien fixer le prix de votre consultation ?

C’est à vous de fixer le prix de vos consultations. Celles-ci sont en général comprises entre 50 et 100€ (suivant la localisation et la renommée de votre cabinet). Sachez qu’aujourd’hui, certaines mutuelles remboursent ces consultations.

Étape 3 : déterminez le lieu où vous exercerez votre activité

Plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez :

  • Exercer dans un cabinet privé,
  • Ouvrir votre propre cabinet et exercer en libéral,
  • Choisir d’intervenir auprès de structures telles que des hôpitaux, des maisons de retraite, des centres de remise en forme, etc.,
  • Proposer des consultations à domicile.

Étape 4 : déclarez votre micro-entreprise

Pour toutes les formalités de création, modification ou cessation de votre activité, il vous faudra enregistrer votre micro-entreprise à votre centre de formalités des entreprises : l’URSSAF.

Lors de l’immatriculation de votre entreprise, l’Insee vous délivrera un code d’activité principale exercée nommé « code APE » (ou « code NAF »). Le vôtre sera le suivant : 8690F – Activités de santé humaine non classées.

Le statut micro-entrepreneur est soumis à des plafonds de chiffre d’affaires et de TVA. Un dépassement de ces seuils vous feront perdre le bénéfice du statut de micro-entreprise l’année suivante. Il sera alors temps de changer de statut. Pour en savoir plus découvrez notre infographie : Quel statut choisir pour lancer mon entreprise ?

Il vous faut également prendre en compte le montant des cotisations sociales à payer, qui sera de 22% de votre chiffre d’affaires. Pour en savoir plus consultez notre article dédié : Entrepreneur et impôt : mode d’emploi.

Étape 5 : lancez la communication autour de votre activité pour trouver des clients

Une fois votre entreprise enregistrée et lancée, il vous faudra assurer le développement de votre activité. Pour cela, la mise en place d’une véritable stratégie de communication est cruciale. Vous pouvez :

  • Créer votre site internet et utiliser les réseaux sociaux pour promouvoir votre offre.
  • Organiser des événements autour de la naturopathie, comme des ateliers découverte.
  • Établir des partenariats avec d’autres praticiens de santé.
  • Créer des outils de communication papiers, tels que des cartes de visites et flyers, grâce à des outils de design faciles à maîtriser – comme par exemple Canva.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre dossier spécial sur les bonnes pratiques marketing à mettre en place pour promouvoir votre activité.

 

Le conseil d’Hiscox :

A la création de votre micro-entreprise, il est crucial de penser à vous assurer avec une Assurance Responsabilité Civile Professionnelle. En effet, l’exercice de votre activité professionnelle comporte des risques, et vous pourriez être mis en cause dans le cadre de votre prestation. Nos conseillers experts des métiers du bien-être sont à votre entière disposition pour répondre à toutes vos questions.

Noter l’article

Partager votre vote !


  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 + 7 =


-+

Parlez-nous de vous

Faites-nous part de vos commentaires sur le site ou partagez avec nous l’histoire de votre entreprise.